Passer au contenu principal

Les homosexuels sont en moins bonne santé

Les gays souffrent davantage de maladies que le reste de la population. Une permanence va ouvrir à Lausanne pour venir en aide aux jeunes et le nouveau site santegaie.ch fait le tour de la question.

«Vu les nombreuses inégalités en matière de santé, l’état de la population homosexuelle devrait être une priorité de santé publique», affirme le docteur Jen Wang, responsable de recherche à la Division interdisciplinaire de santé des adolescents du CHUV. Le médecin a mené différentes études, entre 2002 et 2011, sur la santé des gays, en collaboration avec l’association genevoise Dialogai. Les résultats sont effarants et viennent d’être rendus publics dans un site dédié (santegaie.ch).

Diabète, cancer, obésité, dépendances, problèmes digestifs, urinaires ou encore respiratoires touchent davantage les hommes homosexuels que le reste de la population masculine (voir ci-contre).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.