Passer au contenu principal

Bridés, les «télépsys» s'inquiètent

La LAMal limite la facturation des téléconsultations à 240 minutes par patient et par semestre. Les psys interpellent l’OFSP.

Manuel Perrin

Par le biais d’une lettre envoyée le 17 mars dernier, la Fédération suisse des psychologues (FSP) demande à l’Office fédéral de santé publique de lever la limite de facturation imposée par la tarification médicale Tarmed aux psychologues en délégation (c’est-à-dire employés d’un cabinet médical) en matière de consultation à distance. Pour les patients couverts uniquement par l’assurance obligatoire des soins (sans complémentaire ou prise en charge de l’AI), au-delà d’un certain nombre de minutes semestrielles, les séances par téléphone ou par visioconférence ne sont plus prises en charge. Et cela malgré le contexte actuel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.