Passer au contenu principal

Un atlas des origines génétiques du cancer

Le premier recueil d'informations mondial sur les mutations à l'origine des cancers, auquel l'EPZ a participé, a été publié dans la revue Nature.

L'atlas livre aux médecins des indications sur de nouveaux angles d'attaque possibles contre la maladie.
L'atlas livre aux médecins des indications sur de nouveaux angles d'attaque possibles contre la maladie.
Keystone

Plus de 1300 chercheurs de 37 pays, dont la Suisse, ont réalisé le premier compendium mondial des modifications génétiques à l'origine des différents types et sous-types de cancers. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature.

Plus de 2600 séquences génétiques complètes de 38 types de tumeurs ont été analysées dans le cadre de ce projet baptisé «Pan-Cancer Analysis of Whole Genomes», a indiqué mercredi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), qui a participé à ces travaux avec l'Hôpital universitaire de Zurich.

Bien que le mécanisme exact de la naissance des différents cancers ne soit pas encore entièrement compris, cet atlas livre aux médecins des indications sur de nouveaux angles d'attaque possibles contre la maladie. Il permet aussi d'améliorer les traitements.

Ce travail fait l'objet d'une demi-douzaine de publications dans la revue Nature et des journaux apparentés. L'équipe de Gunnar Rätsch à l'EPFZ s'est penchée en particulier sur les modifications au niveau de l'ARN (acide ribonucléique) pouvant contribuer au développement d'un cancer.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.