Passer au contenu principal

Procréation assistéeLe recours à la fécondation in vitro en léger recul

En 2011, les fécondations in vitro ont légèrement reculé en Suisse, tout un affichant un meilleur taux de réussite.

Au total, 6350 couples ont eu recours en 2011 à une fécondation in vitro. 2348 (37%) ont abouti à une grossesse.
Au total, 6350 couples ont eu recours en 2011 à une fécondation in vitro. 2348 (37%) ont abouti à une grossesse.
Keystone

Le nombre de femmes ayant suivi une fécondation in vitro a diminué de 2% en 2011 par rapport à 2010, celui des femmes traitées pour la première fois ayant même reculé de 9%. Le nombre des enfants nés vivants a baissé de moins de 1% du fait d'une légère augmentation du taux de réussite, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au total, 6350 couples ont eu recours en 2011 à une fécondation in vitro. Quelque 10'800 cycles de traitements ont été initiés. Ceux-ci ont abouti à 2348 grossesses, qui ont donné 1715 naissances et 2006 enfants nés vivants, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le recul du nombre de traitements a été observé aussi bien chez les couples domiciliés en Suisse que chez ceux vivant à l'étranger. L'âge moyen des femmes ayant commencé leur premier traitement en 2011 n'a pas changé et restait situé à 36 ans, celui de leurs partenaires était de 39 ans. Environ 20% des femmes ayant suivi un traitement étaient domiciliées à l'étranger.

Sur les 6350 traitements réalisés en 2011, 2348 (37%) ont abouti à une grossesse. Sur l'ensemble de ces grossesses, 73% ont donné lieu à une naissance (entre l'été 2011 et septembre 2012), 22% se sont terminées par un avortement spontané et 3% ont dû être interrompues en raison de complications.

Jumeaux et triplés

Sur les 1715 naissances, on a dénombré 301 naissances de jumeaux (18%) et 13 naissances de triplés (1%). A titre de comparaison, il y a eu en 2011 un total de 79'712 naissances chez les mères domiciliées en Suisse, dont 1380 naissances de jumeaux (1,7%), 31 naissances de triplés (0,04%) et une naissance de quadruplés.

L'OFS publie cette statistique depuis 2005. Elle prend en compte les données des 26 centres de procréation médicalement assistée pour la fécondation extra-utérine utilisant les méthodes FIV - fécondation par réunion en éprouvette d'ovocytes et de spermatozoïdes - et ICSI (injection intracytoplasmique de spermatozoïde), cette dernière consistant à injecter directement un spermatozoïde dans l'ovule.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.