Premier rapport mondial sur l'épilepsie

Santé L'épilepsie serait responsable de plus de 0,5 % de la morbidité mondiale, a annoncé l'OMS jeudi à Genève.

L'OMS a appelé jeudi à Genève d'attribuer davantage d'importance à cette maladie dans les politiques de santé.

L'OMS a appelé jeudi à Genève d'attribuer davantage d'importance à cette maladie dans les politiques de santé. Image: Photo archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de 50 millions de personnes sont atteintes d'épilepsie. Selon le premier rapport mondial sur cette maladie, la charge atteint plus de 0,5% de la morbidité. L'OMS a appelé jeudi à Genève à lui attribuer davantage d'importance dans les politiques de santé.

Environ 7,6 personnes sur 1000 sont victimes de cette pathologie. Près de 80% des personnes affectées habitent dans des pays à revenus bas ou intermédiaires. Mais plus de trois quarts de celles qui se trouvent dans des pays pauvres n'ont pas accès à un traitement, déplore l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le risque de mortalité prématurée est jusqu'à trois fois plus important chez les personnes atteintes d'épilepsie que dans la population générale. Il augmente encore dans les pays pauvres. L'OMS demande aussi des législations pour faire face aux discriminations et aux violations auxquelles sont confrontées ces malades.

Au total, 25% des cas pourraient être empêchés, selon les estimations. Autre indication, 5 dollars (environ le même montant en francs) par personne et par an permettraient d'éviter une part considérable de la charge de cette pathologie, notamment pour étendre l'accès à des médicaments abordables et efficaces. L'OMS appelle à davantage de prévention et à une action mondiale, régionale et nationale. Et encore à investir pour des soins de qualité. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2019, 16h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...