Passer au contenu principal

La nouvelle directrice du CERN dévoile ses plans

A la tête du laboratoire depuis le 1er janvier, Fabiola Gianotti a exposé mardi ses objectifs.

Fabiola Gianotti: «Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et les recherches fondamentales qui y sont associées demeurent notre priorité.»
Fabiola Gianotti: «Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et les recherches fondamentales qui y sont associées demeurent notre priorité.»
Keystone

«J’ai le privilège, l’honneur, mais aussi la pression énorme d’être la directrice générale du CERN pour les cinq prochaines années.» Surnommée «la reine des particules», l’Italienne Fabiola Gianotti a pris les rênes de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) le 1er janvier dernier, à la place de Rolf Heuer, directeur général pendant sept ans. Hier dans les locaux du prestigieux laboratoire de physique des particules, accompagnée des membres du directoire, elle a présenté à la presse les grandes lignes de son programme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.