Les lacs, ces producteurs de méthane

RechercheUne recherche de l'Université de Genève montre que le gaz est aussi fabriqué en surface.

Le méthane est un gaz dont l'effet de serre est 28 fois supérieur à celui du gaz carbonique. (Photo d'illustration)

Le méthane est un gaz dont l'effet de serre est 28 fois supérieur à celui du gaz carbonique. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les lacs pourraient produire des quantités de méthane bien plus importantes qu'imaginées jusqu'alors par les scientifiques. Une recherche de l'Université de Genève (UNIGE) relève que le gaz n'est pas seulement fabriqué dans des milieux privés d'oxygène du fond de l'eau, mais aussi en surface.

L'équipe du département F.-A. Forel des sciences de l'environnement et de l'eau de l'UNIGE a effectué des mesures dans le lac de Hallwil (AG) durant deux étés avant d'en arriver à cette conclusion. L'accumulation mécanique de méthane remontant à la surface n'a pas pu expliquer les concentrations observées.

«Quelque chose d'énorme»

Les taux de méthane qui ont été découverts dans les eaux allant jusqu'à cinq mètres de profondeur ne peuvent avoir été causés que par une production de gaz dans cette couche de surface. Selon les chercheurs, 90% des émissions de méthane du lac de Hallwil seraient dues à du gaz fabriqué dans les cinq premiers mètres de profondeur.

«Il se passe quelque chose d'énorme dans les eaux de surface et personne n'y avait prêté attention jusqu'ici», a souligné Daniel McGinnis, coauteur de l'étude avec sa collègue Daphné Donis. Pour l'instant, les scientifiques ne sont pas en mesure d'expliquer cette production de méthane dans les eaux de surface des lacs.

Les algues

Les chercheurs citent l'éventuel rôle joué par les algues, ou la possible présence de niches anaérobies, qui pourraient devenir des sortes de couveuses à méthane. Un phénomène similaire est à l'oeuvre à la surface des océans, mais dans des proportions infiniment moindre, de l'ordre de un à mille.

Le méthane est un gaz dont l'effet de serre est 28 fois supérieur à celui du gaz carbonique. Les flatulences des vaches sont de grosses productrices de méthane. Le lac de Hallwil, dont la superficie atteint une dizaine de kilomètres carrés, génère chaque année autant de méthane qu'un troupeau de 240 bovidés, soit environ 25 tonnes.

Cette recherche de l'UNIGE a fait l'objet d'un article paru dans la revue spécialisée Nature Communications. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2017, 12h51

Articles en relation

Méthane: histoire d'un cercle vicieux

Réchauffement climatique Le réchauffement climatique augmenterait le rejet naturel du gaz à effet de serre dans les zones humides, qui lui-même favoriserait la hausse des températures. Plus...

Changer le méthane en carburant avec de l'eau

Sciences Des chercheurs, notamment de l'EPFZ, ont mis au point un nouveau procédé qui permet de transformer le méthane en méthanol. Plus...

Les émissions de méthane sont dangereuses

Réchauffement climatique Le boom de ce gaz est hautement plus nocif pour le climat que le CO2, explique une étude. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...