Passer au contenu principal

Les jardiniers du samedi sont d’affreux pollueurs

Trop de produits chimiques sont utilisés dans les maisons et les jardins privés. Une campagne nationale de sensibilisation a été lancée mardi à Prangins

Odile Meylan

En Suisse, plus de 2000 tonnes de désherbants et de pesticides sont utilisées chaque année en zones urbaines. «Soit une quantité équivalente à celle déversée dans l’agriculture», compare Jean-Pierre Pralong, directeur romand de la campagne «Favorisez la nature», lancée hier au Château de Prangins par la Fondation suisse pour la pratique environnementale (Pusch). Son but est de sensibiliser le grand public aux dommages que d’infimes doses de produits chimiques peuvent causer aux milieux naturels, et par conséquent à notre santé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.