Les émissions de CO2 repartent à la hausse

ClimatAprès trois ans de stabilité, les émissions mondiales de gaz carbonique vont augmenter en 2017, annoncent lundi des scientifiques.

Les émissions de CO2 sont restées stables de 2014 à 2016.

Les émissions de CO2 sont restées stables de 2014 à 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 2% cette année par rapport à 2016 et atteindre ainsi un nouveau niveau record, ont déclaré lundi des scientifiques. Ces derniers ont dissipé l'idée qu'un pic des émissions ait été atteint.

Les émissions de CO2 sont restées globalement stables de 2014 à 2016. Mais elles vont repartir à la hausse cette année, essentiellement à cause d'une augmentation en Chine après deux années de recul, souligne le Global Carbon Project dans son 12e bilan annuel, réalisé par des scientifiques du monde entier.

Ces données, présentées lors des négociations en cours à Bonn pour la conférence internationale sur le climat, la COP23, représentent un revers pour l'objectif fixé par l'accord de Paris, en 2015, de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de limiter la hausse moyenne des températures mondiales.

«Cela montre qu'il faut agir plus fortement», souligne une des auteurs, Corinne Le Quéré, de l'université britannique d'East Anglia. «Avec 41 milliards de tonnes de CO2 émis estimés pour 2017 (si l'on ajoute la déforestation), on risque de manquer de temps pour garder la température sous 2°C. Et a fortiori 1,5°C», objectif fixé par l'accord de Paris.

Pour ce faire, «il faudrait que les émissions atteignent leur pic ces prochaines années et diminuent ensuite rapidement», rappelle-t-elle.

Recours au charbon

La Chine, qui génère 28% de ces gaz à effet de serre et avait permis d'améliorer la situation des années passées en réduisant son recours au charbon, est largement à l'origine de la dégradation de 2017, notent les chercheurs. En cause, un boom de la production industrielle et une production hydroélectrique diminuée par des épisodes de sécheresse.

Aux Etats-Unis aussi, les émissions devraient baisser moins fortement (-0,4%, contre -1,2% en moyenne annuelle précédemment). C'est la première fois en cinq ans que la consommation de charbon augmentera ( 0,5%), du fait de la cherté du gaz naturel. L'Inde voit ses émissions croître un peu moins ( 2%) mais ce devrait être temporaire, préviennent les chercheurs. Quant à l'UE, ses émissions reculent moins vite que la décennie précédente (-0,2%).

Le top 10 des principaux émetteurs

Les 10 principaux émetteurs sont, dans l'ordre, la Chine, les Etats-Unis, l'Inde, la Russie, le Japon, l'Allemagne, l'Iran, l'Arabie saoudite, la Corée du sud et le Canada (l'UE dans son ensemble se classe en 3e position).

«Plusieurs facteurs montrent une poursuite de la hausse des émissions mondiales en 2018, » souligne Robert Jackson, de l'université Stanford. (ats/nxp)

Créé: 13.11.2017, 11h21

Articles en relation

Gaz à effet de serre: très mauvais bilan pour Nestlé

Climat Les émissions du département laitier de Nestlé correspondent à la moitié de la production de gaz à effet de serre de Suisse. Plus...

L'UE veut doper l'industrie des voitures propres

Automobile Après le scandale du Dieselgate, la Commission européenne entend fixer de nouveaux seuils d'émissions de CO2 pour les véhicules neufs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...