Passer au contenu principal

SantéCyclistes, vous finirez impuissants ou frigides!

Deux études scientifiques affirment que la selle de vélo compresse chez l'homme l'artère et le nerf responsables de l'érection et chez la femme le clitoris, raconte Rue89.

La selle de vélo serait aussi néfaste que le tabac (voire davantage) pour la sexualité, selon deux scientifiques américains.
La selle de vélo serait aussi néfaste que le tabac (voire davantage) pour la sexualité, selon deux scientifiques américains.
AFP

Lecteur, lectrice, si tu pédales souvent, cette information est pour toi. La selle de vélo serait une «torture pour le périnée». Voire une chaise électrique. Ou une forme de castration inéluctable à petites doses. Chez les femmes, elle rabougrirait le clitoris au point d'aboutir quasiment à l'excision.Telles sont les conclusions de deux études scientifiques américaines des très sérieux Professeur Steven Schrader, du National Institute of Occupational Safety and Health et Docteur Irwin Goldstein qui crient haro sur le vélo.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.