Passer au contenu principal

Jeux olympiquesLes animaux, meilleurs athlètes que les humains

Alors que les JO vont débuter le 5 août à Rio, le WWF s'est amusé à comparer les performances des athlètes à celles de bêtes sauvages. Les médailles d'or sont clairement animales.

Le champion du sprint n'est pas le Jamaïcain Usain Bolt qui atteint 44 km/h en quelques secondes, mais le guépard qui accélère à plus de 100 km/h!
Le champion du sprint n'est pas le Jamaïcain Usain Bolt qui atteint 44 km/h en quelques secondes, mais le guépard qui accélère à plus de 100 km/h!
© Martin Harvey / WWF
Même le cerf élaphe (67 km/h) fait mieux que Usain Bolt.
Même le cerf élaphe (67 km/h) fait mieux que Usain Bolt.
© Sanchez & Lope / WWF
Enfin, il n'y a pas que les meilleures performances à mettre en avant. En effet, le champion de la lenteur est le singe paresseux qui parcourt cinq mètres par minute... lorsqu'il se dépêche!
Enfin, il n'y a pas que les meilleures performances à mettre en avant. En effet, le champion de la lenteur est le singe paresseux qui parcourt cinq mètres par minute... lorsqu'il se dépêche!
© Michel Gunther / WWF
1 / 12

Le 5 août, les sportifs et amoureux du sport du monde entier auront les yeux tournés au Brésil où les Jeux olympiques d'été vont débuter. Avec l'espoir que les athlètes présents battent de nouveaux records. Mais en matière de records, les humains sont loin d'égaler les animaux et le WWF s'est amusé vendredi à dresser une liste de compétitions où les meilleurs champions du monde n'arrivent pas à rivaliser avec certaines espèces.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.