Pour réussir une fondue, il faut 3% de fécule

SuisseDes chercheurs de l'EPF de Zurich ont trouvé le secret pour réussir la fondue. Dans les règles de l'art... «scientifique».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une fondue ratée est une honte pour toutes les cuisinières et cuisiniers de Suisse. Trop coulante, gommeuse ou tranchée: c'est l'échec. Des chercheurs de l'EPF de Zurich viennent à leur rescousse: le secret est d'utiliser 3% de fécule.

Une fondue typique est la moitié-moitié, faite de gruyère et de vacherin. Ajoutez-lui du vin et de la maïzena. L'onctuosité de la fondue et le fait que le fromage veuille bien tenir sur le pain dépendent du mélange approprié de ces trois ingrédients, ont rappelé les chercheurs zurichois dans leur projet «Rhéologie (ndlr: science des lois du comportement des matériaux) de la fondue suisse au fromage».

Afin d'étudier l'écoulement du fromage fondu, les trois chercheurs de l'EPFZ ont déplacé une balle dans la masse de fromage et ont mesuré la résistance à l'aide d'un rhéomètre. En fait, avec des échantillons complexes et gras, la science se débat avec les débits. La fondue lui pose donc une colle.

Différentes quantités

Pour en savoir plus, les chercheurs, deux hommes et une femme, ont ajouté des quantités plus ou moins importantes de vin, de fécule et quelques gouttes d'un acide. Un élément important pour la réussite de la fondue: plus de vin et d'acide rendent la fondue plus liquide.

Comme le savent toutes les cuisinières et cuisiniers qui ont tenté de sauver une fondue, ajouter de la maïzena permet de l'épaissir. Les scientifiques sont arrivés à la conclusion qu'avec 3% de fécule, la fondue est idéalement onctueuse et ne tranche pas. Ils n'osent toutefois pas qualifier cette indication de formule idéale.

Pour cette expérience, les chercheurs ont utilisé de l'amidon de pomme de terre pour la liaison. La température était de 70 degrés. Ils ont ajouté de l'alcool, c'est-à-dire de l'éthanol dans de l'eau, et un acide sous forme d'acide chlorhydrique.

Pour ce qui est du goût de cette fondue expérimentale, l'étude ne dit rien. Les résultats ont été publiés dans l'édition de janvier du magazine américain «Omega», publié par l'American Chemical Society. (ats/nxp)

Créé: 01.03.2019, 10h44

Articles en relation

Des touristes prennent un bain dans la fondue

Chine Un hôtel de Hangzhou, à l’est du pays a eu une idée plutôt insolite dans l’espoir de se démarquer de la compétition : une piscine d’eau chaude remplie de légumes et de fruits. Plus...

Fondue genevoise façon Géante

La Saga des Géants Vendredi matin, la Grand-Mère s'est réveillée sur Plainpalais. Elle s'est baladée jusqu'à Carouge avant de revenir tâter du gore pour la nuit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.