Manger pimenté permettrait de vivre plus longtemps

EtudeLa consommation de nourriture pimentée induirait aussi un risque moindre de cancers, maladies coronariennes et respiratoires, selon une étude chinoise.

Une vendeuse chinoise dans la province de Anhui prépare sa marchandise.

Une vendeuse chinoise dans la province de Anhui prépare sa marchandise. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon une étude chinoise publiée mardi 4 août, la consommation très régulière de nourriture pimentée serait «associée» à une plus grande longévité. Elle induirait également un risque moindre de cancers, maladies coronariennes et respiratoires.

En pratique, sur un échantillon de près d'un demi-million de Chinois suivis sur plusieurs années, l'étude montre que «ceux qui consomment une nourriture épicée presque tous les jours ont 14% de risques en moins de décéder comparé à ceux qui mangent épicé moins d'une fois par semaine», soulignent les chercheurs dans un article publié par la revue britannique BMJ.

La capsaïcine

Cette association vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes et s'avère plus forte pour ceux qui mangent épicé et qui ne boivent pas d'alcool. Par ailleurs, la consommation fréquente de nourriture épicée est spécifiquement associée à un risque moindre de décès par cancer, maladie coronarienne et maladie respiratoire.

«Ces résultats vont dans le sens de précédents travaux montrant de potentiels effets protecteurs sur la santé humaine des aliments épicés», indique l'équipe internationale dirigée par des chercheurs de l'Académie chinoise des sciences médicales, qui signe l'article.

Le principal composant du piment - de très loin l'épice la plus consommée en Chine - est la capsaïcine. D'après les chercheurs, celle-ci pourrait avoir des effets anti-obésité, anti-inflammatoire, antioxydant et anti-cancer.

Nombreuses incertitudes

Mais cette étude ne relève que de «l'observation» et «il n'est pas possible de tirer une conclusion d'ordre causal» sur ce lien, reconnaissent les chercheurs. D'autant que malgré la taille importante de l'échantillon étudié, ce travail présente des points faibles, en particulier le manque d'informations détaillées sur la composition des repas ingérés par les participants.

«On ne sait pas si les corrélations observées sont le résultat direct de la consommation de piment ou bien découlent simplement d'autres éléments positifs dans l'alimentation qui n'ont pas été mesurés», commente Dr Nita Forouhi, spécialiste de nutrition et d'épidémiologie à l'Université de Cambridge.

De nouvelles études nécessaires

Cette experte, sans lien avec l'étude chinoise, s'interroge en outre, dans un commentaire publié par BMJ, sur une possible corrélation avec les boissons telles que l'eau et le thé, consommés en plus grande quantité par ceux qui mangent plus de piment.

«De nouvelles études sont nécessaires pour établir si la consommation d'aliments épicés peut améliorer la santé et réduire directement la mortalité ou bien si c'est la marque d'autres habitudes alimentaires et styles de vie» positifs pour la santé, explique-t-elle. ( /ats/nxp)

Créé: 05.08.2015, 07h26

Articles en relation

La santé mise à mal par les insectes et les canicules

Climat en 2050: la santé (2/5) Les moustiques-tigres menacent la Suisse. Des plantes venues du Sud provoquent des allergies. Et puis les vagues de chaleur entraînent des problèmes cardiaques ou respiratoires. Plus...

La Suisse manque de certains vaccins importants

Santé Pour la première fois, une pénurie de vaccins combinés de base sévit en Suisse. Ces produits sont souvent destinés aux bébés pour leur première vaccination. Plus...

La doyenne japonaise de l'humanité fête ses 117 ans

Anniversaire La doyenne de l'humanité, la Japonaise Misao Okawa, a soufflé jeudi à Osaka (ouest) ses 117 bougies, dans un archipel connu pour la longévité de ses habitants. Plus...

Le doyen de l'humanité est un Japonais de 111 ans

Longévité Un Japonais de 111 ans a officiellement décroché mercredi le titre d'homme le plus vieux au monde, ont rapporté les médias. Il rejoint sa compatriote de 116 ans, Misao Okawa, au rang des doyens de l'Humanité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Claude Goretta
Plus...