Contre les ondes des écrans, la crème veut faire bouclier

TendancesLa lumière bleue est néfaste pour la peau, dont elle attaque notamment l’élasticité et l’ADN.

La lumière bleue pénètre de manière plus profonde dans la peau que les UVA et UVB.

La lumière bleue pénètre de manière plus profonde dans la peau que les UVA et UVB. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les smartphones, tablettes, ordinateurs, mais aussi les ampoules LED diffusent tous cette lumière bleue – également naturellement émise par le soleil – contre laquelle on nous met sans cesse en garde. Avec une longueur d’onde située dans les bleus violets, elle délivre une très haute énergie, proche de celle des UVA, et produit une importante pénétration cutanée, allant jusqu’au derme. Pour ces effets, elle a souvent été utilisée en photothérapie pour traiter l’acné, l’eczéma ou le psoriasis. Cependant, à forte dose, soit plus de 30 minutes par jour, elle peut impacter directement notre peau. Et bien malgré nous, dans notre environnement urbain moderne, on s’y retrouve exposés de nombreuses heures quotidiennes. On savait déjà que c’est mauvais pour nos yeux et que cela gâche la qualité de notre sommeil. Des études scientifiques se sont enfin intéressées depuis trois ans à ses méfaits sur la peau. Vraiment? Cette nouvelle ne tient-elle pas plus du marketing que de la menace réelle?

Hausse de l’utilisation des LED

«Nous ne parlons pas de danger de mort, de débuts de cancer ou de pronostics aussi alarmistes, mais l’exposition quotidienne à la lumière bleue pendant environ six heures est clairement néfaste pour la peau, confirme Tao Xu, directrice scientifique chez SYHA. Avant 2016, la communauté scientifique ne s’était pas intéressée à ce problème, mais avec l’augmentation des appareils utilisant les LED, elle s’est penchée sur le sujet et nous savons désormais que ces ondes ont des impacts directs sur la peau. La lumière bleue induit le stress oxydatif qui influence les productions d’élastine et de collagène. De plus, les radicaux libres engendrés par ces radiations déclenchent des réactions qui endommagent l’ADN et altèrent les mécanismes de régénération cellulaire.» En d’autres termes le teint devient terme, le grain de peau se fait irrégulier et les taches pigmentaires apparaissent.

Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir

«Nous avons fait des tests ex vivo sur de la peau en laboratoire que nous avons exposée uniquement à la lumière bleue à forte énergie pendant plusieurs heures et sur la durée, pour reproduire approximativement une exposition de six heures quotidiennes, reprend la directrice scientifique de la marque. Ce qui est plus difficile à évaluer, c’est la concentration de lumière produite par chaque appareil et donc que chacun sache précisément à quels risques il s’expose.»

Cette étude a permis à la toute nouvelle marque française SYHA de développer son sérum qui revendique «protéger à 100% de la lumière bleue». De leur côté, les Suisses de Hanzz & Heidii ont décidé d’intégrer leur formule «Infraguard» à leurs produits de jour pour homme et pour femme. «Nous sommes très attentifs aux méfaits de toutes les formes de pollution sur la peau et les attaques de la lumière bleue en font partie, explique Audrey Goebel, directrice produit et développement de la marque. Nous avons trouvé un partenaire très pointu pour nous fournir les ingrédients naturels qui composent notre bouclier.»

Difficile avec si peu de recul de quantifier l’étendue des effets secondaires de l’exposition à la lumière bleue. Mieux vaut éteindre ces appareils dès que possible.

Créé: 22.06.2019, 16h08

Deux produits que l'on trouve en Suisse



SYHA
La marque SYHA – qui utilise des algorithmes pour tester les combinaisons des effets des plantes – a récemment choisi la Suisse comme plateforme pour son lancement international. Au cœur de la gamme, son sérum bouclier, dont le rôle est d’agir comme écran protecteur et ainsi de stopper les effets négatifs et de réparer les méfaits de la lumière bleue. Comme celle-ci affecte avant tout l’élasticité de la peau, ce produit (99% d’ingrédients naturels) a un effet repulpant visible pour les testeuses, après un cycle de renouvellement de la peau, soit 28 jours.

Sérum, en vente chez Sen’Su à Lausanne (125fr./30ml) ou sur
www.syha-paris.com





Hanzz & Heidii
La très naturelle marque suisse puise son ADN dans la nature qui nous entoure. Elle attache énormément d’importance à la qualité de ses ingrédients et n’est pas prête à faire la moindre concession dans ses mélanges. Sa crème de jour, Arize, contient la formule «Infraguard» qui combine des germes de tournesol biologiques et de puissants antioxydants à base d’extrait de fruits de tara. Ce composant doit contribuer à bloquer la formation de radicaux libres induite par les rayons infrarouges et la lumière bleue, protéger l’activité des cellules d’ADN et prévenir la perte de densité de la peau lors de l’exposition au soleil et à la lumière bleue.

Arize, crème de jour, 110fr.50/50ml

www.hanzzundheidii.com

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Levrat quitte la présidence du PS
Plus...