Près d'une centaine d'éléphants massacrés en une nuit

TchadAu moins 89 éléphants ont été massacrés par des braconniers la semaine dernière en une nuit près de la ville de Ganba, au sud du Tchad, a affirmé le WWF mardi dans un communiqué.

Un nouveau massacre a eu lieu au Tchad.

Un nouveau massacre a eu lieu au Tchad. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un nouveau massacre d'éléphants a eu lieu au sud du Tchad.

Parmi les 89 pachydermes tués figuraient 33 mères porteuses et 15 éléphanteaux, rapporte l'organisation de défense de l'environnement.

«C'est l'un des pires incidents de braconnage de la région depuis le massacre de plus de 300 éléphants au Parc national camerounais de Bouba N'Djida (nord) en février 2012», souligne le WWF.

«Selon toute évidence, c'est le même groupe de braconniers soudanais qui ont tué (les 300 éléphants au Cameroun), obligeant le pays à mobiliser ses forces spéciales pour protéger les éléphants», a estimé Bas Huijbregts, chef du volet Afrique Centrale de la campagne du WWF contre le commerce illégal d'espèces sauvages.

2000 dollars le kilo d'ivoire

«Cet incident au Tchad met en évidence la nécessité d'une approche régionale pour lutter contre le braconnage», a-t-il ajouté. Dans de nombreuses zones tampons d'Afrique centrale, les braconniers se jouent de la porosité des frontières pour circuler d'un pays à l'autre. En Afrique, une partie de l'argent issu de ce trafic sert à financer divers groupes armés, affirme le WWF.

«Cependant, c'est une fin de la demande pour l'ivoire dans des pays comme la Thaïlande et la Chine qui assurera la survie des éléphants d'Afrique Centrale», a estimé Bas Huijbregts. Le prix du kilo d'ivoire a dépassé les 2000 dollars sur le marché noir asiatique en raison d'une demande en constante augmentation, d'après plusieurs ONG.

Selon un rapport du WWF de décembre, le braconnage, avec un chiffre d'affaires estimé à 19 milliards de dollars par an, est devenu le quatrième marché illégal du monde, après la drogue, la fausse monnaie et la traite des êtres humains. (ats/afp/nxp)

Créé: 19.03.2013, 19h40

Articles en relation

Les éléphants d'Afrique sont menacés d'extinction

Braconnage Plus de 60% des éléphants de forêt d'Afrique ont disparu en l'espace de dix ans à cause du braconnage, qui pourrait mener à l'extinction totale de l'espèce d'ici 2025. Plus...

Les braconniers ont massacré 11'000 éléphants

Gabon Depuis 2004, le braconnage a tué plus de 11'000 éléphants au Gabon dans la forêt tropicale du parc national de Minkebe, a annoncé mercredi le gouvernement gabonais. Plus...

Des empoisonnements en série déciment les éléphants pygmées

Indonésie Quatorze éléphants pygmées de Bornéo ont été retrouvés morts, vraisemblablement empoisonnés, faisant craindre l'extinction de l'espèce. Plus...

Des braconniers commettent le pire massacre d'éléphants

Kenya Un groupe d'une dizaine de braconniers a tué un troupeau de 11 éléphants samedi dans le parc national de Tsavo East au Kenya, ce qui constitue le pire massacre de ce type dans ce pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.