Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Blues des années 30Robert Johnson, la légende d’un vagabond glorieux

L’une des trois photos authentifiées de Robert Johnson, connue sous le nom de «studio portrait». Elle date de l’été 1936

Et le Diable, alors?

Gnole et couvert

La fiction et l’université

1 commentaire
    Baron Samedi

    Quand Keith Richards a entendu jouer Robert pour la première fois, il a cru qu’il y avait DEUX guitares. Lorsqu’on lui a dit qu’il n’y en avait qu’une, si si promis juré, il a répondu « pas possible, ce mec devait avoir deux cerveaux !! »

    L’anecdote est authentique et facilement vérifiable...