Passer au contenu principal

HistoireRévolution chez dame sapiens

Deux ouvrages publiés en octobre brisent les clichés sur les femmes de la préhistoire. Au menu de cette réhabilitation? Des femmes artistes, bodybuildées et cheffes de clan.

Une femme Homo sapiens, sculpture réalisée par l’Atelier Daynès pour le Musée des confluences, à Lyon. Une vision ultraréaliste de celles qui furent longtemps dans l’ombre de la recherche scientifique.
Une femme Homo sapiens, sculpture réalisée par l’Atelier Daynès pour le Musée des confluences, à Lyon. Une vision ultraréaliste de celles qui furent longtemps dans l’ombre de la recherche scientifique.
Pierre-Olivier Deschamps/Agence Vu

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

Les hommes préhistoriques, l’homme de Néandertal, l’homme de Cro-Magnon, les premiers hommes… vous l’aurez remarqué, la préhistoire a tout l’air d’une époque principalement peuplée de mecs. Des messieurs qui taillent des silex, peignent sur les parois des grottes, poursuivent des hordes de rennes, bref, qui font plein de trucs super. Et madame, dans tout ça? Elle existe, certes, mais à en croire ce que les représentations d’artistes nous racontent depuis des décennies, les femmes préhistoriques seraient une sorte de bruit de fond des temps originels, des bobonnes bien aimables qui balaient le sol de l’abri et maternent les tout-petits en attendant, dans l’angle mort de l’Histoire avec un grand H, le retour de leur héroïque chéri parti à la chasse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.