Passer au contenu principal

Soins intensifs et Covid-19 Un laboratoire genevois lutte contre les crises respiratoires

Aux États-Unis, une vingtaine d’hôpitaux testent l’Aviptadil, un traitement contre les chocs respiratoires. La société Relief Therapeutics – qui détient le procédé de fabrication – tente d’enrayer les crises respiratoires à l’origine des décès liés au coronavirus.

La société est hébergée par l’EPFL Innovation Park dans le quartier du Campus Biotech à Genève.
La société est hébergée par l’EPFL Innovation Park dans le quartier du Campus Biotech à Genève.
TDG

L’histoire ressemble à une adaptation genevoise des tribulations marseillaises de la chloroquine. Relief Therapeutics, un labo biotech sortant d’une passe délicate, a lancé lundi la campagne d’essai d’un traitement mis au point il y a plus de vingt ans et réutilisé afin d’enrayer les crises respiratoires à l’origine des décès liés au coronavirus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.