Passer au contenu principal

Vers le «trust» de droit suisse, enfin ?

«Le trust permet aussi de poursuivre des finalités non profit»