Trump ou le retour du «tout est possible»

Regard écoL’avenir nous montrera que ce dangereux phénomène affecte toutes les tendances politiques en Suisse comme ailleurs

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'élection de Donald Trump a été très largement interprétée comme une victoire du populisme et d’une certaine droite américaine. En réalité, je pense qu’il s’agit également, et peut-être surtout, du début ou du retour à une ère où les citoyens considèrent que tout est possible.

Elle se caractérise par le fait que les électeurs ne prennent plus en compte un certain nombre de principes moraux ou de contingences pratiques liées à la réalité économique, sociale ou internationale.

L’avenir nous montrera que ce dangereux phénomène affecte toutes les tendances politiques. Le plus bel exemple est sans aucun doute la désignation de Benoît Hamon comme candidat à l’élection présidentielle française, qui promet un revenu universel sans se soucier le moins du monde du fait qu’il n’est absolument pas finançable. Ayant échoué à maîtriser le réel, mieux vaut vendre du rêve!

La Suisse influencée

Malheureusement, cette tendance n’épargnera pas notre pays. On verra de plus en plus un certain nombre de partis considérer que la Suisse peut décider tout toute seule et faire un bras d’honneur aux Etats étrangers, que la lutte contre le racisme n’est qu’un volet du politiquement correct, que la question de la dette étatique est un faux problème, et j’en passe.

M’étant toujours qualifié de social-démocrate de droite ou de social-démocrate libéral, ma plus grande crainte est que la première victime du tout est possible soit la social-démocratie. Un tel effondrement rendrait plus difficile la poursuite de l’objectif parfaitement décrit par Patrick Aebischer (ex-président de l’EPFL), qui déclarait dans une interview qu’«il faut trouver le bon équilibre entre les conditions-cadres qui favorisent la création de richesses et leur redistribution».

Créé: 28.02.2017, 22h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...