Passer au contenu principal

Le temps des placements alternatifs est-il venu?

L'année 2017 se termine en beauté pour les actifs risqués, dont la performance aura été meilleure que ce que la majorité des investisseurs attendaient il y a un an. Il est vrai que tous les voyants économiques sont au vert, à l'image de la conjoncture européenne. La croissance des bénéfices se redresse de manière satisfaisante et les attentes sont bien orientées à horizon fin 2018. Enfin, malgré des ajustements évidents dans la conduite des politiques monétaires, les conditions de liquidité demeurent favorables.

Tout semblerait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, s'il n'y avait quelques éléments plus inquiétants pour la pérennité du rallye boursier. Il y a tout d'abord une évaluation des marchés qui est désormais onéreuse sur de nombreux indices. Il y a ensuite le fort consensus sur le scénario conjoncturel et financier , qui ne laisse que peu de place aux alternatives moins favorables que celle que la très grande majorité des investisseurs semble anticiper.

«Nous ne perdons pas de vue que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel!»

Il y a enfin un climat géopolitique qui ne manque pas d'incertitudes, susceptibles de produire un retour de volatilité sur les marchés à tout moment. A cet égard, cette dernière demeure historiquement faible, ce qui soulève de légitimes interrogations.

Au regard de la bonne performance des marchés et alors que 2018 pointe à l'horizon, il est important de se demander comment se positionner pour entrer dans la nouvelle année. Surfer sur la vague ou mettre davantage l'accent sur la gestion des risques? Nous avons récemment décidé d'opter pour la seconde solution. Pour ce faire, nous avons privilégié des stratégies de placement susceptibles de mieux résister en cas de renforcement de la volatilité sur les bourses au cours des prochains mois. Certes nous ne participerons pas pleinement en cas de poursuite du rallye boursier mais nous ne perdons pas de vue que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel!

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.