Les «Syria talks» reviennent à Genève

Genève internationale

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On s'est beaucoup inquiété, à raison, sur le départ des négociations importantes hors de Genève, à Vienne, New York ou ailleurs. Mais Genève est en train de reprendre la main. Les récentes discussions sur le Yémen n'ont-elles pas eu lieu à Macolin, dans le Jura voisin? Mais surtout, nous apprenons de source sûre que les prochaines négociations sur la Syrie, qui devraient prendre place après la réunion de ce jour à New York entre John Kerry et Serguei Lavrov, vont revenir à Genève pendant la dernière semaine de janvier. Entre Davos, le Salon de la haute horlogerie et celui de l'auto, il a fallu trouver un créneau disponible. C'est fait à 90%, assure-t-on. On s'en réjouit.

Le déplacement de négociations sur la Syrie à Montreux l'an dernier pour cause de suroccupation des hôtels genevois a donné des idées à la police vaudoise. Mercredi dernier, alors que l'alerte terroriste n'était toujours pas levée, une délégation de la police vaudoise a visité le Palais des Nations et son service de sécurité pour consolider ses bonnes relations avec les autorités onusiennes et participer à un échange de vues sur la sécurité des manifestations internationales.

Ce même mercredi s'est tenu le 8e dialogue transversal sur la protection des personnes déplacées, dont le nombre bat tous les records depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale avec 60 millions de réfugiés. A l'initiative du HCR, les patrons du CICR, du Haut-Commissariat aux droits de l'homme, de l'Union africaine, de l'OSCE, de l'OIM et d'une foule d'organisations spécialisées se sont retrouvés au Palais des Nations pour «comprendre les causes et les nouvelles racines des migrations, débloquer les situations et trouver des solutions.» On sort enfin de la politique des silos qui faisait que chacun travaillait de son côté.

Un petit mot pour soutenir la déclaration internationale en faveur de la protection des journalistes initiée par l'Institut international de la Presse (IPI), le réseau Al Jazeera et Geneva Global Media en vue de renforcer les mécanismes de protection des journalistes dans la pratique de leur métier. Les conditions se dégradent et les journalistes font de plus en plus souvent l'objet de rétorsions, d'enlèvements et de disparitions, tout comme les humanitaires et les défenseurs des droits de l’homme.

Sachez enfin que c'est à 0h01 le jour de Nouvel-An que le compte à rebours pour la réalisation des 17 Objectifs du développement durable va s'enclencher. L'horloge va tourner jusqu'au 31 décembre 2030. La première série, celle des objectifs du Millénaire lancés en 2000 avaient donné de bons résultats et contribué à sortir plusieurs milliards de personnes de l'extrême misère. A vos marques donc.

*Directeur exécutif du Club suisse de la presse.

Créé: 23.12.2015, 10h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...