Les rôles sont distribués, le théâtre de la Ville débute

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La législature 2015-2020 en Ville de Genève a commencé cette semaine en fanfare. Il y eut tout d’abord le putsch du bloc Entente, UDC, MCG sur le Bureau du Conseil municipal. Avec l’élection du MCG Carlos Medeiros à la présidence, du PLR Rémy Burri à la première vice-présidence et du PDC Alain de Kalbermatten à la deuxième vice-présidence, la majorité (43 sièges sur 80) dictait sa loi d’entrée de jeu.

Rebelote le lendemain. Ces mêmes «alliés» s’adressaient au Conseil administratif par courrier pour lui proposer un marché. En substance: voici les 10 propositions qui nous tiennent à cœur; si vous voulez que votre projet de budget 2016 ait la moindre chance de nous intéresser, montrez rapidement que vous êtes prêts à négocier avec nous. On entendait presque, en bruit de fond, le doux chant des tronçonneuses…

Forte majorité de gauche à l’Exécutif, majorité claire opposée au Délibératif, le rapport de force établi dès le départ par la droite est somme toute assez logique. Certes, mais tout n’est pas aussi clair que cela.

En premier lieu, le catalogue de revendications dressé par ce «front républicain» antigauche (tiens, ça fait penser à Nicolas Sarkozy) n’est pas aussi destructeur qu’il aurait pu l’être. On est quand même assez loin du brûlot néolibéral. Il y a donc un espace de discussion possible, du moins concernant certaines propositions.

D’autres susciteront en revanche de belles crispations. Ainsi, la louable volonté d’autofinancer les investissements sera difficilement jouable si les rentrées fiscales diminuent parallèlement. Quant à confier les immeubles de la Gérance immobilière municipale à des fondations de droit public, il faudra sans doute passer par l’examen du peuple. Bref, il y a du grain à moudre dans ce document. Et il y en aura encore plus quand arriveront les contre-propositions.

Dès qu’il faudra se plonger dans les dossiers, les deux équipes qui se font face aujourd’hui pourraient aussi être moins compactes, voire se disloquer. A droite, on connaît la capacité du MCG à suivre des lignes assez sinueuses. Le PDC est lui aussi parfois tiraillé entre ses deux ailes. Quant à l’Alternative, on ne peut pas dire qu’elle est très soudée. Rappelez-vous Naxoo, le salaire des accueillantes familiales ou, plus récemment, l’extension du Musée d’art et d’histoire.

Soyons optimistes! Cette législature s’annonce riche en coups de théâtre et en dénouements surprenants.

Créé: 04.06.2015, 20h00

Articles en relation

Le nouveau MAH gagne une bataille, pas la guerre

Ville de Genève Le crédit de 132 millions de francs, dont 70 à charge de la Commune, a été voté. Mais un référendum sera lancé. Plus...

Le MAH met le feu au Municipal, le débat se poursuit

Genève Cette saga à la genevoise remonte à 1998. Le bâtiment n'a jamais été rénové depuis sa construction en 1910. Plus...

Quel Musée d'art et d'histoire pour demain?

Débat en Ville Cette semaine, le Conseil municipal de la Ville se prononcera sur le crédit du projet d'extension et de rénovation du MAH. Le dossier traîne depuis plus de quinze ans et est encore loin de faire l'unanimité. Charlotte de Senarclens et Pierre Gauthier confronteront leurs vues jeudi au Café des Savoises Plus...

MAH: la Ville défie la Fondation Gandur

Genève Le Conseil administratif dépose un amendement à la veille du débat sur l’extension du musée. La convention est en cause. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...