Pôle pour les jeunes footballeurs

Lettre du jour

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève, 26 novembre

90 000 personnes ont voté sur le projet de déclassement de la zone Pré-du-Stand pour y replacer l’Académie du Servette FC, qui devra quitter Balexert en 2021.

45 000 étaient pour, 45 000 étaient contre. Le décompte final, en deux temps, annonce plus quinze le dimanche et moins neuf le lundi.

Cette situation ubuesque ne devrait en aucun cas être avalisée par la Chancellerie et exige une nouvelle votation qui rendrait le verdict acceptable.

Mais ce qu’il faut retenir de cet épisode malheureux pour la crédibilité de notre démocratie, c’est la leçon suivante: sur les 50 pour cent de votants opposés au projet, une immense majorité l’a été sur le lieu ou sur le montage financier, non pas sur le principe. Qui à Genève s’oppose au remplacement d’une école en ruines? Qui s’oppose à la naissance d’une zone d’habitation à loyers abordables?

Qui enfin oserait s’opposer à la création d’un pôle sportif du club phare du canton, exigée par les instances faîtières du football, propre à stimuler des dizaines de milliers d’enfants, d’adolescents et d’adultes des deux sexes adeptes du sport le plus populaire de notre canton ?

Au 19e siècle, Victor Hugo avait dit: «Pour chaque école qu’on ouvre, c’est une prison qu’on ferme.» Aujourd’hui, heureusement, tous les enfants vont à l’école.

Alors maintenant, l’écrivain dirait: «Chaque centre de sport moderne diminue l’urgence de trouver des solutions carcérales.»

Je pense que nos politiciens, tous ensemble, Exécutif et Législatif confondus, ont le devoir déontologique de trouver une solution à court terme pour reloger l’Académie du Servette FC avant le début des travaux pour le nouveau cycle du Renard à Balexert.

Christian Lanza

Créé: 28.11.2019, 09h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...