Quand le piège des réseaux sociaux se referme

Chronique «Coup de com»

Avec son action de communication, Catch a Car ne pensait pas déclencher une tempête de réactions hostiles.

Avec son action de communication, Catch a Car ne pensait pas déclencher une tempête de réactions hostiles. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La communication est devenue un sport à risque. Il ne suffit plus d’être percutant pour se distinguer face à la masse des opérations marketing dont on nous accable. Il ne suffit pas non plus de faire le buzz. Encore faut-il que votre coup de com, ou de pub, obéisse aux lois non écrites des réseaux sociaux. Catch a Car, une société d’autopartage, l’a appris à ses dépens, comme l'a raconté «Le Matin Dimanche».

Au départ, l’idée était simple: faire voler une voiture suspendue à des ballons. Ceux-ci étaient biodégradables. Pas de quoi fouetter un chat? Erreur! L’entreprise a essuyé un feu nourri et a été accusée de provoquer la mort des tortues, des océans et de tout le saint-frusquin. Le même sort attend, paraît-il, les patrons de bar qui proposent des pailles en plastique aux enfants…

Si Catch a Car a oublié la première loi des opérations de com, elle a appliqué la seconde: lorsque la tempête éclate, ne pas tenter d’argumenter rationnellement; faire le dos rond.

Arbitres suprêmes du bien et du mal, les réseaux sociaux ont leurs règles d’airain. On ne les néglige qu’à son détriment.

Créé: 19.09.2018, 18h03

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...