Le Pen dans vos neurones

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une étude en neuro-imagerie de l’Institut des Sciences Cognitives de Lyon vient jeter un certain éclairage sur la soumission face à la hiérarchie sociale et aux inégalités. Les choix du week-end prochain en France tournent essentiellement autour de cette question. Le vote Le Pen a en vue d'accentuer les inégalités entre Français «de souche» et Français «issus de l’immigration», de diviser les Français. Le vote Fillon ou Macron, plus axé sur la question du mérite lié au travail, peut amener à diviser les travailleurs. Le vote Hamon ou Mélenchon vise à concrétiser l’espoir d’une égalisation des conditions économiques, mais restera très probablement un simple espoir, et une frustration.

Pourquoi tant de différences dans nos choix politiques ? Pourquoi certains pensent que les inégalités découlent du «système» tandis que d’autres estiment que le «système» ne fait que valider des différences de compétences, voire de nature ? L’étude lyonnaise portait sur un échantillon de jeunes étudiants masculins. Ils devaient approuver ou non une série d'affirmations du type: «les groupes inférieurs devraient rester à leur place» ou «si cette personne est plus riche, c’est qu’elle est plus intelligente». On pouvait ainsi avoir une idée de leur orientation idéologique.

Ces étudiants étaient ensuite placés sous scanner face à des images d’individus en situation de domination sociale, du côté dominant ou dominé. Ceux dont le lobe préfrontal était le plus actif à la vue d’individus socialement dominants étaient aussi les plus enclins à légitimer les inégalités sociales. Il faut prendre ce genre de données avec des pincettes, mais elles montrent que nous avons clairement intériorisés, pas seulement psychologiquement, mais biologiquement, nos tendances idéologiques. (TDG)

Créé: 20.04.2017, 22h03

*Sacha Bourgeois-Gironde, professeur d'économie

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Tessin uni derrière Cassis
Plus...