La pellicule revient en force

Image: Tamedia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est l’annonce la plus surprenante de la quinzaine. Dimanche dernier, le président de la division film d’Eastman Kodak affirmait sur le stand de la CST (Commission supérieure technique de l’image et du son) que Kodak avait repris sa production de pellicule et que son utilisation était même croissante. A la trappe, ce passage au tout-numérique qui donnait déjà raison aux fossoyeurs de l’argentique? Non, mais les industries techniques, celles-là mêmes qui avaient opté pour une dématérialisation totale des tournages, des rushes à la postproduction, sont en train de nuancer leurs propos.

Tout a démarré lors de l’été 2014. Une poignée de réalisateurs, dont Tarantino, Nolan, Judd Apatow, s’appuyant sur une lettre ouverte de Scorsese, s’étaient mobilisés pour venir au secours de Kodak, mis en faillite depuis deux ans avec une ardoise proche de sept millions de dollars. Lobbying gagnant. En février 2015, six studios américains, pourtant peu enclins à la philanthropie, s’engageaient à leur commander un certain nombre de bobines. En parallèle, certains cinéastes continuent à faire de la résistance. On se souvient de Laszlo Nemes, en compétition ici même l’an passé avec Le fils de Saul, qui ne jure que par la pellicule. Ce qu’on sait moins, c’est que plusieurs blockbusters récents ont été tournés eux aussi en «pelloche», 35 ou 65 mm. Ainsi de Spectre, le dernier James Bond, de Jurassic World et même de Star Wars - Le réveil de la Force. C’est encore le cas de Xavier Dolan avec Juste la fin du monde, dont il est question ci-dessus. Et bientôt de Philippe Garrel et Michel Hazanavicius. L’un des avantages de la pellicule est d’imposer une discipline de tournage empêchant qu’un réalisateur ne se retrouve avec des centaines d’heures de rushes. En espérant que cela leur permette aussi de faire de bons films.

Créé: 19.05.2016, 19h05

Pascal Gavillet, Spécialiste Cinéma

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...