Nuits des musées: échanges et convivialité

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les musées, lieux de savoirs et de connaissance, de contemplation et de rêverie? Bien sûr. Mais les musées sont également des lieux d’échange et de convivialité, de rencontre et d’interaction. Les musées sont, ainsi énoncés, des lieux de fête.

Pour la 5e édition de la Nuit des musées genevoise, nous vous invitons donc toutes et tous à venir faire la fête, les 20 et 21 mai, dans les 31 institutions qui se sont jointes à l’initiative de mon département pour cet événement. Sur la Rive droite ou la Rive gauche, en ville de Genève ou dans les autres communes, qu’ils soient privés ou publics, ces lieux de patrimoine et d’actualité promettent des activités et des expériences inédites concoctées par celles et ceux qui y travaillent au jour le jour.

En cinq ans, notre version de la Nuit des musées a fait ses preuves. Chaque année, le public est plus nombreux et toujours aussi réceptif et curieux de découvrir, autrement, les trésors des musées ou autres lieux d’étude comme ceux de l’Université – cette année très présente lors de l’événement. Des personnes qui ne franchissent pas forcément les portes des musées au quotidien sont heureuses de le faire, parce que l’offre et les circonstances de visite sont différentes. Peut-être se laisseront-elles ensuite convaincre de revenir, rejoignant ainsi le nombre croissant de visiteurs qui entrent dans nos musées chaque année!

Pour le Département de la culture et du sport, organiser une telle manifestation répond donc à une envie de partage. Parce que nous avons la chance incroyable, à Genève, de posséder des collections, des œuvres, des objets témoins de notre histoire, de notre passé mais également de notre présent en construction, et que nous nous devons de les partager avec le plus grand nombre. Cela répond également à une nécessité car les musées ont un vrai rôle de ciment au sein de notre société.

Les musées – tout comme les bibliothèques publiques, d’ailleurs – peuvent et doivent remplir aujourd’hui le rôle des forums de l’Antiquité. Ils sont des espaces qui doivent être accueillants, accessibles, tout en contribuant au débat démocratique!

Les musées sont en pleine phase de réflexion sur la manière de remplir leurs missions. C’est normal, notre société évolue, elle est de plus en plus digitale et numérique, avec ses atouts et ses désagréments. Mais c’est un fait dont nous devons tirer le meilleur parti.

Les anniversaires, les commémorations sont des occasions de faire le point, de regarder d’où l’on vient et pourquoi, afin de donner forme au futur que nous souhaitons. Cette année, les Conservatoire et Jardin botaniques fêtent leurs 200 ans. Deux cents ans au service de l’étude de notre environnement, de la préservation de la biodiversité. Et je peux vous assurer que cet anniversaire sera célébré avec faste le week-end de la Nuit des musées.

D’autres institutions ont également des raisons particulières de marquer cette année 2017: le Muséum d’histoire naturelle est installé depuis 50 ans à Malagnou; le Musée Barbier-Mueller célèbre ses 40 ans; le Centre de la photographie Genève fête ses 10 ans sur le site du BAC et le Musée Ariana attire notre attention sur le bicentenaire de la naissance de son fondateur, Gustave Revilliod. Evénement qui a marqué Genève, la Réforme compte 500 bougies, qui seront soufflées au Musée international de la Réforme, et le mur des Réformateurs, érigé en l’honneur de ceux qui ont porté cette nouvelle religion, a 100 ans et son anniversaire est célébré à la Maison Tavel avec l’exposition Faire le mur.

Autant de raisons donc de répondre à cette invitation qui vous est faite de se rassembler dans une ambiance conviviale le samedi soir et familiale le dimanche toute la journée! Parce que la Nuit des musées a à cœur de s’adresser, réellement, à toutes et tous! (TDG)

Créé: 19.05.2017, 17h06





La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication. Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.