Naceri, raccord avec l’Eurovision

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’éternel retour de Samy Naceri. Avec dérapages à la clé. Chaque année voit se succéder une nouvelle séquence cannoise. Cette fois, l’acteur de Taxi a été interpellé samedi en fin d’après-midi sur la Croisette. Alors que les forces de l’ordre lui réclamaient ses papiers, il leur a présenté un passeport ukrainien, ce qui était raccord avec l’Eurovision, qui n’avait pourtant pas encore eu lieu à ce moment-là. Puis les agents ont vite réalisé que le comédien n’était plus titulaire d’un permis de conduire. Il s’est évidemment énervé, a frôlé l’outrage, avant d’être emmené au poste puis relâché quelques heures plus tard. Joint par des confrères de Nice-Matin, Naceri a ensuite minimisé l’incident et contesté l’infraction, racontant qu’il avait bien le permis et que les esprits se sont échauffés mais sans plus. Bref! On veut bien le croire. Sauf que lors de précédents festivals de Cannes, d’autres faits d’armes ont déjà eu lieu. En 2006, un agent de sécurité porte plainte contre lui suite à une échauffourée à l’entrée d’une discothèque. En 2011, il est placé en garde à vue après une embrouille sur une plage, pour une soirée à laquelle il n’avait pas été convié. La même année, il est encore interpellé pour exhibition, toujours à Cannes, après avoir baissé son pantalon devant un fan qui l’exaspérait. Cela commence à faire beaucoup, surtout si on y ajoute tous les incidents non cannois qui ponctuent sa carrière. Ses frasques et ses démêlés judiciaires ont même considérablement freiné ses activités de comédien. Depuis 2007 et Taxi 4, on ne l’a guère revu sur grand écran, sinon dans des clips où il était figurant. Le pire, c’est que lorsqu’il se promène sur la Croisette, les gens font à présent exprès de le provoquer. Et comme il part en général au quart de tour…

Créé: 17.05.2016, 20h39

Pascal Gavillet, spécialiste cinéma

Articles en relation

Gosling et Crowe, «The Nice Guys» sur la Croisette

Festival de Cannes Duo de losers dans la comédie policière de Shane Black, ils font les pitres pour le plus grand bonheur des journalistes. Plus...

Sifflé, Assayas signe l’un de ses meilleurs films

Festival de Cannes «Personal Shopper» met en scène Kristen Stewart dans une intrigue retorse et millimétrée. Un grand film pourtant chahuté à Cannes. Plus...

«Ma vie de Courgette» affole Cannes

Festival de Cannes Signé Claude Barras, l’unique film suisse du festival a séduit tout Cannes et a été produit par les Genevois de Rita Productions. On les a retrouvés hier Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...