Merci au Brexit, à Trump et à Poutine!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la première fois en un quart de siècle, plus de la moitié de l’électorat a voté aux élections européennes. Un espace public européen est enfin en train de naître. Le taux de mobilisation montre que le Parlement européen est aujourd’hui plus puissant que jamais et que cette institution entre dans la culture politique des citoyens de l’UE comme étant leur institution.

C’est avant tout la société civile qui est la gagnante de cette élection, par un taux de participation qui a augmenté dans la majorité des États membres. Les proeuropéens peuvent donc être heureux de voir que les citoyens européens se sont mobilisés pour aller voter. Avec le taux de participation le plus élevé depuis vingt-cinq ans, l’électorat européen s’est enfin réveillé: le fait que plus de la moitié des citoyens européens éligibles pour voter soient allés aux urnes montre que quelque chose est en train de bouger et de changer en Europe, et que les citoyens veulent vraiment participer à la construction de l’Union européenne.

Pourquoi cet élan européen? Le Brexit a beaucoup aidé pour mobiliser l’électorat européen. Le mauvais feuilleton politique britannique suite au référendum sur le Brexit a montré le ridicule de l’idée de vouloir quitter l’Union européenne, les échecs à la Chambre des communes de Theresa May ont souligné l’impasse politique de ce choix idiot. Maintenant, grâce au Brexit, plus personne ne veut quitter l’UE ou la zone euro, même le Rassemblement national (ex-Front national) n’en parle plus et souhaite rester dans l’UE.

Les deux autres mobilisateurs pour les élections européennes ont été Trump et Poutine, ils sont aussi les grands perdants de ces élections. Les chars à l’Est du président russe, avec la guerre en Ukraine, et les déclarations sur l’OTAN et sur l’UE du président Trump ont montré aux citoyens européens qu’ils devaient commencer à prendre en main leur destin. Cet isolement de l’UE entre la Russie de Poutine et les États-Unis de Trump a ouvert dans la conscience des peuples européens (et pas seulement dans celle des peuples des États membres, car les Ukrainiens l’ont aussi compris…) l’exception de la construction de l’Union européenne, la richesse de ses valeurs dans un monde de plus en plus dangereux. La reconnaissance de l’exception de cette construction pour la paix et la prospérité sur notre continent a fait apparaître chez les citoyens européens la nécessité de se protéger par eux-mêmes et pour eux-mêmes dans un monde où les vieilles alliances ne sont plus certaines.

La grande gagnante, c’est la société civile européenne. Dans beaucoup d’États membres, les vieux partis politiques se sont effondrés. Ils ont été sanctionnés pour leurs années au pouvoir, ils sont pour beaucoup d’électeurs des partis hors sujet et inadaptés aux défis de notre temps. Les électeurs ont aussi sanctionné par leurs votes une vieille élite politique dont ils ne veulent plus.

Les jeunes électeurs, dans beaucoup de pays, ont préféré le vote pour les partis écologistes plus proches pour eux, dans leurs programmes, des problèmes qui nous apparaissent maintenant. C’est véritablement une nouvelle période politique qui s’ouvre dans l’UE. Cette évolution n’a pas commencé cette année avec les élections, elle est le résultat d’une lente maturation politique aussi vieille que les débuts de la construction européenne.

Olivier Védrine est professeur (h.c.) à la Kyiv International University, Université privée fondée en 1994 à Kiev, en Ukraine.

Créé: 18.06.2019, 18h40

Olivier Védrine, Professeur (h.c.) Kyiv International University

Articles en relation

Trump n'est que 6e dans les intentions de vote

États-Unis L'actuel président américain est derrière Joe Biden et quatre autres démocrates pour les prochaines élections présidentielles. Plus...

Des manifestants arrêtés en marge des élections

Elections au Kazakhstan La première élection sans l'autocrate kazakh a été émaillée de protestations, dénonçant un scrutin truqué d'avance. Plus...

Les Républicains perdent Laurent Wauquiez

France Le président des Républicains Laurent Wauquiez a annoncé dimanche son départ de sa fonction, après la défaite aux élections européennes. Plus...

Avec la vague écolo, les Verts veulent taxer les pollueurs

Élections fédérales 2019 Les Verts prévoient des taxes sur l’essence et le kérosène. Mais ils sont aussi prêts à les négocier contre des interdictions. Plus...

Suisse-UE: les relations s'annoncent bien tendues

Coopération L'accalmie semble bien loin dans les relations entre la Suisse et l'UE, avec les changements qui découleront des élections européennes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.