Luc Barthassat ou les délires du Mini Trump

Commentaire

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Pierre Albouy (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a les faits, les demi-vérités, les petits et gros mensonges, la mauvaise foi… Puis il y a le style, le ton et le langage. Globalement, le public attend de la part d’un élu une action politique efficace, mais aussi qu’il respecte les règles élémentaires de la bienséance. Le conseiller d’État genevois Luc Barthassat les a toutes violées au cours d’un débat face à la conseillère nationale des Verts genevois, Lisa Mazzone, vendredi dernier dans l’émission Forum de la RSR.

Lire aussi: Mensonges, insultes et radio: le duel Barthassat - Mazzone

Il fut grossier, insultant, méprisant. Il a ponctué son propos de «bordel», il a attribué «âneries» et «bobards» à sa contradictrice, qu’il n’a cessé de couper d’un ton agressif, l’empêchant de développer ses arguments. Une opération de déstabilisation menée en mode Mad Max. «Mais… mais vous êtes fou», a fini par lâcher Lisa Mazzone, débordée par un flot de paroles incessant et confus. «Pas fou de vous, en tout cas», lui rétorque notre joyeux hâbleur. Luc Barthassat est hilare et continue d’aligner les mensonges avec aplomb (lire ici). Quand la Verte les pointe, il déclare avec une emphase de prétoire: «Je dis la vérité, rien que la vérité, toute la vérité.» Est-ce de l’humour?

Monsieur Barthassat, votre comportement est indigne. Il déshonore l’ensemble du Conseil d’État ainsi que votre département. Vous avez vos fidèles «suiveurs» sur Facebook, que vous alimentez deux heures par jour (source: L. Barthassat). Vous «likez» les messages les plus ignominieux pour rassembler, votre leitmotiv abusif. Vous êtes le roi incontesté du selfie. Vous cultivez l’image du motard, vigneron, amateur de rock sympa. Vous vous posez en adversaire impénitent des médias, avec une préférence sincère pour la Tribune. Vous êtes vrai, Lisa Mazzone serait fausse, une «Fake Grüne» (explications s.v.p.!). Tout cela cartonne auprès du public. Un vrai mini Trump genevois. La bosse des affaires en moins. Consternant.

(TDG)

Créé: 31.01.2018, 19h29

Pierre Ruetschi

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Federer redevient Numéro 1 mondial
Plus...