HomePod, le combat perdu d’avance

Regard écoApple pourrait bien déjà avoir perdu la bataille des enceintes intelligentes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La guerre pour votre maison numérique est déclarée. Apple a fini par emboîter le pas d’Amazon, Google et Microsoft en lançant une enceinte intelligente pourvue d’un assistant vocal à intelligence artificielle. Pourtant, bien que l’« HomePod » soit une autre merveille technologique, il est probable qu’Apple soit déjà en train de perdre la bataille.

En effet, les fonctionnalités de ces assistants se multiplient à une vitesse fulgurante. Il s’agit non seulement du degré de perfectionnement de l’intelligence artificielle, mais également des autres technologies auxquelles l’assistant peut se connecter. Et compte tenu de la tendance d’Apple à refuser d’établir toute connexion avec les systèmes d’autres sociétés, il semblerait qu’un certain rattrapage soit nécessaire.

Car l’HomePod d’Apple arrive sur un marché déjà bien fourni, sachant qu’Amazon a par exemple ouvert son système pour permettre à quiconque de réaliser des programmes logiciels pour celui-ci. Alexa compte aujourd’hui plus de 25’000 fonctionnalités spécifiques rien que pour sa version américaine.

Apple adopte une approche différente de ses concurrents, espérant ainsi accaparer le segment haut de gamme du marché des enceintes intelligentes. L’HomePod fournit un son de grande qualité grâce à sept haut-parleurs matériels disposés en cercle pour créer un effet stéréo en orientant différentes parties du son dans différentes directions.

«Apple s’attache à la garder l'intelligence artificielle enfermée dans ses produits onéreux»

Mais l’HomePod n’est pas vraiment une enceinte intelligente ; du moins, pas encore. On peut facilement présumer que la puissance technologique et financière d’Apple lui permettra de rattraper son retard. Mais au vu du mode de fonctionnement de son système sous-jacent, la tâche risque de ne pas être aussi simple.

Ainsi, alors que ses concurrents introduisent leur intelligence artificielle dans tous les aspects de notre quotidien, Apple s’attache à la garder enfermée dans les produits onéreux de la société. Et tout éditeur de logiciels autorisé dans l’environnement clos d’Apple doit développer ses produits sur mesure pour la plateforme sous-jacente d’Apple, mais ne peut même pas les déployer sur l’ensemble des appareils. Apple aurait besoin de mobiliser un nombre important de développeurs pour étendre ses fonctionnalités au-delà.

Dans le domaine des appareils intelligents à commande vocale, la concurrence ne fait vraiment que commencer et après les maisons intelligentes, l’IA s’emparera bientôt de nos voitures et bureaux. À cet égard, chaque société présente ses propres avantages. Amazon peut vous livrer tout ce que vous voulez. Google est déjà réputé pour sa capacité à répondre à presque n’importe quelle question et à vous guider d’un point A à un point B. Les produits Microsoft occupent quasiment tous les lieux de travail.

Alors que ces entreprises veulent devenir votre assistant partout, Apple mise plutôt sur votre amour de la qualité audio. Si Apple continue de se cantonner à son système fermé, il est difficile de voir comment une nouvelle victoire sera possible. (TDG)

Créé: 26.02.2018, 11h40

Bettina Büchel, professeur de Stratégie et Organisation à l’IMD

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...