Passer au contenu principal

La «googlization» des médias est à l’œuvre

Medi@LAB-Genève a introduit l’idée d’une «googlization» des médias. Google influence la façon dont les médias conçoivent leur contenu. En effet, aujourd’hui, l’objectif premier de nombre de médias est d’accroître leur trafic sur Internet. Il s’agit ensuite d’avoir de la publicité et des services profitables grâce à l’exploitation des bases de données (ce que l’on appelle le «big data»).

Ainsi la mutation des médias s’accélère. Traditionnellement, les journaux, par exemple, définissaient en premier lieu leur ligne éditoriale et leur contenu. Les ressources publicitaires complétaient les financements. Ce double marché préservait l’indépendance de la presse grâce à un subtil équilibre entre marché direct et publicité. Cet équilibre en place depuis près de deux siècles est menacé.

La «googlization» consiste à concevoir le contenu afin d’obtenir du trafic. Elle concerne aussi Facebook et les grands acteurs de l’internet comme les GAFA (acronyme pour Google Amazon Facebook Apple). Le contenu, les idées, l’information passeraient donc au second plan.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.