À Genève, une liste d’expertes

Coup de com'

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Chronique publiée le jeudi 15 mars 2018 dans la «Tribune de Genève»

À la question de savoir ce que cela faisait d’être mariée à un génie, Marie Curie avait rétorqué: «Demandez à mon mari». Sur le même mode, quatre citoyennes genevoises engagées dans la société civile en ont eu assez que la presse ne sollicite que des hommes pour ses «citations et interviews». Du coup, le 7 mars, elles ont adressé un courriel aux journaux genevois pour s’en plaindre.

Là où leur communication devient imparable, c’est quand elles attachent à leur e-mail une liste forte d’une centaine d’expertes à destination de la gent journalistique. On y apprend au passage que le Bureau de l’égalité avait adressé aux médias une telle liste «il y a un certain nombre d’années». Et que depuis, cette liste n’a pas été tenue à jour.

Ce qui prouve que le 8 mars ne suffit pas à rappeler la place que les femmes devraient occuper dans la société en général et dans les médias en particulier. Ces Genevoises suggèrent enfin qu’une plate-forme voie le jour, à l’initiative d’un média, du Bureau de l’égalité ou d’une association. Car communiquer ne suffit pas.

(TDG)

Créé: 02.05.2018, 11h56

Olivier Bot, rédacteur en chef adjoint

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Schneider-Ammann s'en va
Plus...