Passer au contenu principal

La folle mise en scène d’Elon Musk

Le fondateur de SpaceX et de Tesla use à merveille du Web pour donner une aura supplémentaire à ses exploits technologiques.

Une Tesla Roadster, avec un mannequin habillé en cosmonaute au volant, vogue dans l’espace. La Terre défile silencieusement à l’arrière-plan. Cette scène irréelle et déconcertante s’est déroulée au-dessus de nos têtes, peu après le lancement de la fusée Falcon Heavy par l’entreprise américaine SpaceX.

L’image de cette voiture flottant «vers l’infini, et au-delà», comme dirait Buzz l’Éclair dans «Toy Story», frappe les imaginations. Elle évoque les temps glorieux de la conquête de l’espace, lorsque la Terre apparaissait pour la première fois vue de haut aux yeux de l’humanité. Elle rappelle des films marquants inspirés par cette conquête («Apollo XIII», «Gravity»).

Il fallait le génie de la communication du milliardaire Elon Musk pour imaginer pareille mise en scène et assumer le côté saugrenu d’une voiture promenée dans le vide interplanétaire…

Outre la réussite du lancement, prélude à un possible voyage habité vers Mars, l’utilisation du Web et des réseaux sociaux pour amplifier l’impact de l’événement a confiné à la perfection: caméras multiples, suivi en direct commenté sur YouTube, retransmission sur toutes les plates-formes, réaction hystérique de la foule en arrière-plan sonore…

Non content de transformer des secteurs entiers de l’économie (paiements en ligne, voitures électriques, énergie solaire, conquête de l’espace), Elon Musk confère à ses exploits une aura que bien des recherches scientifiques peineraient à effleurer.

La capacité de donner vie à des projets toujours plus fous, alliée à ce sens inné du spectacle, font de Musk l’innovateur le plus fascinant de notre temps.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.