Ma fille souffre d’eczéma atopique. Existe-t-il des traitements efficaces?

Chronique SantéLes réponses du Pr Philippe Eigenmann, responsable de l’Unité d’allergologie pédiatrique aux HUG.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’eczéma atopique est une maladie de la peau fréquente chez les nourrissons. Elle débute généralement entre 2 et 18 mois et se caractérise par des rougeurs de la peau associées à une sécheresse et des démangeaisons importantes situées le plus fréquemment sur le visage et le corps. Quand l’enfant grandit, les plaques évoluent vers les plis des articulations, les chevilles, les poignets ainsi que sur le cou. L’eczéma atopique est une maladie multifactorielle pour laquelle il existe de nombreux déclencheurs physiques, psychologiques et environnementaux possibles. Environ un tiers des enfants souffrant ainsi d’eczéma modéré à sévère présentent simultanément une réactivité anormale à certains aliments. Les facteurs environnementaux, tel que les acariens, les poils d’animaux, les pollens, les produits cosmétiques irritants, mais aussi la transpiration excessive ou les vêtements en laine peuvent aussi jouer un rôle aggravant. Enfin, des facteurs psychologiques, tels que, par exemple, la fatigue, l’arrivée d’un bébé dans la famille ou un déménagement, peuvent amplifier les crises.

La base du traitement repose sur une bonne hydratation de la peau. Nous vous recommandons de donner quotidiennement à votre bébé un bain de 20 à 30 minutes dans une eau tiède, de le tamponner avec une serviette pour le sécher, puis d’appliquer rapidement une crème grasse sur les lésions. En cas de crise, il faudra enrayer le cercle vicieux des démangeaisons en appliquant une pommade anti-inflammatoire ou anti-infectieuse.

Malgré ces soins, sachez que les lésions récidivent souvent, parfois pendant plusieurs années. Mais soyez rassurée, 50% des enfants atteints voient disparaître leur eczéma vers l’âge de deux à trois ans et 40% avant l’adolescence.

Créé: 31.05.2019, 18h40

Pr Philippe Eigenmann

Responsable de l’Unité d’allergologie pédiatrique, HUG

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.