Ces étudiants qui refusent la sélection

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’est-ce qui peut amener un étudiant entrant dans une université française à accepter la sélection? Certains étudiants considèrent les études comme un droit. Ils ont effectivement ce droit. Mais il y a deux problèmes: la sélection à l’entrée et la sélection durant les études. Il est clair que le droit d’entrer à l’Université n’est pas le droit d’avoir un diplôme. Il est difficile de contester que si ce diplôme n’est pas le fruit d’une compétition, il n’a aucune valeur, et autant ne pas entrer dans cette pseudocompétition. Car le droit de faire des études n’est pas simplement le droit de se former et d’acquérir des qualités individuelles, c’est aussi le droit d’acquérir des qualités individuelles différentielles, de montrer qu’on est meilleur que d’autres étudiants.

Pourquoi alors ne pas monter le niveau de la compétition dès l’entrée à l’Université? On voit le cercle vicieux que refusent les étudiants antisélection: ils englobent sélection à l’entrée et sélection pendant, compétition, car ils savent bien que la seconde a pour conséquence la première, et donc de leur retirer un droit. Mais en garantissant ce droit dans les termes où ils l’entendent, on fait perdre toute valeur instrumentale à ce droit. Y a-t-il une solution?

Les étudiants qui refusent la compétition et la sélection devraient payer des droits d’inscription plus élevés (on peut aussi les juger sur leurs performances) que les étudiants qui les acceptent. Ils compenseraient par là les externalités négatives qu’ils font subir à leurs camarades compétitifs et la dégradation de la valeur de l’université que leur comportement sous-optimal génère.

On objectera une sélection par l’argent. Mais ce serait mal comprendre l’argument. Ce ne sont pas spécialement les plus mal lotis financièrement qui refusent la compétition scolaire.

Créé: 24.04.2018, 14h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...