On essaie encore d’y croire

Commentaire

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Roger Federer ne sera jamais champion olympique du simple messieurs. La raison? Il est blessé à un genou. A l’heure où le CIO fait le ménage, qu’il a annoncé récemment que des sportifs, positifs à Pékin et à Londres, ne seraient pas présents au Brésil, d’aucuns, forcément, vont se poser des questions. Les sales langues! D’autant plus qu’il était stipulé dans ce communiqué que les fédérations n’avaient pas l’obligation de dévoiler les noms des suspendus. Et que dans le monde de la petite balle on aime bien cacher ce genre de choses. Tomas Berdych a déclaré aussi forfait parce qu’il craint Zika. Les excuses sont faites pour s’en servir. La suspicion fait partie de notre société, avec les réseaux sociaux, on se méfie de tout.

On ne le saura donc jamais…

Ou alors si. Car Roger Federer, qui se réjouissait tellement de disputer ses 5es Jeux olympiques, a attendu le dernier moment avant de jeter l’éponge, lui qui laissait déjà entendre à Wimbledon que son corps n’était plus en accord avec son cœur. Que s’il s’était écroulé sur le gazon londonien, ce n’était pas à cause de l’herbe glissante, mais bien parce que sa carrosserie était trop cabossée pour briller au pied du Christ Rédempteur.

Pour le milieu du tennis, ce n’est donc pas une surprise qu’il renonce, la mort dans l’âme.

On comprend mieux aussi aujourd’hui pourquoi Swiss Olympic hésitait encore avant d’annoncer le nom du porteur du drapeau le 5 août.

Roger Federer, qui a d’ores et déjà tiré un trait sur cette saison, reviendra-t-il en 2017?

Les amoureux de tennis veulent tous encore y croire…

(TDG)

Créé: 27.07.2016, 17h15

Christian Maillard, rubrique Sports

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...