Les dix principes d’un nouveau mouvement

L'invitéParoles de candidats au Conseil national: quels sont les problèmes genevois qu’ils souhaitent tenter de régler à Berne et quels enjeux prioritaires pour la Suisse aimeraient-ils aider à résoudre?

Guy Mettan,
Député hors parti, candidat Planète bleue au Conseil national

Guy Mettan, Député hors parti, candidat Planète bleue au Conseil national

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Réchauffement climatique accéléré, effondrement de la biodiversité, consommation effrénée des ressources naturelles et humaines, inquiétude croissante de la jeunesse, tensions internationales préoccupantes, inégalités sociales qui explosent, surendettement public et privé et accumulation de montagnes d’argent improductif, dont les banques ne veulent même plus.

Planète bleue, le mouvement que je souhaite représenter à cette élection nationale, veut se consacrer à l’essentiel. Il souhaite notamment favoriser la transition vers une économie mieux maîtrisée, moins axée sur l’hyperconsommation et la croissance à tout prix, et promouvoir une agriculture, une industrie et des services plus locaux et moins gourmands en ressources et en importations polluantes, en concertation avec les entrepreneurs et les paysans. C’est avec eux, et non contre eux, qu’il faut trouver des solutions. Nous sommes convaincus que la Suisse, et Genève en particulier, a tous les atouts pour mener ce combat.

Planète bleue souhaite également mieux répartir les richesses et améliorer les conditions de production dans les pays du Sud, ne serait-ce que pour limiter les causes des migrations, qui sont toujours sources de tensions dans les pays d’accueil.

Enfin, Planète bleue milite également en faveur d’un Conseil fédéral et d’une Europe qui gouvernent au lieu de gérer, et qui soient beaucoup plus actifs, non seulement en matière de préservation de la nature, mais aussi en matière de sécurité, de santé et de protection de la population, et qui soient porteurs d’initiatives en faveur d’une meilleure prise en considération du droit et de la justice en Suisse aussi bien qu’à l’étranger.

Le programme tient en 10 principes: 1) Maîtriser une croissance devenue folle et favoriser la transition vers une économie douce (aéroport, transports, gaspillages et déchets); 2) Préserver le climat et la biodiversité; 3) Respecter les animaux et manger plus sain; 4) Aider les migrants mais pas les migrations (tous les êtres humains en détresse doivent être aidés, mais la migration en tant que résultat de l’exploitation de la misère, du pillage et de la mauvaise gouvernance doit être combattue); 5) Taxer les transactions financières et les robots plutôt que le travail; 6) Assurer une santé abordable et équitable pour tous; 7) Défendre une Suisse démocratique dans une Europe indépendante et souveraine; 8) Soutenir un Conseil fédéral qui décide et un parlement qui légifère en toute indépendance; 9) Conserver une société équilibrée, fière de ses racines et confiante dans l’avenir; 10) Considérer la nature, l’air, l’eau et le patrimoine culturel comme des biens communs inaliénables.

Quant à la méthode, elle se veut simple: un budget limité; une démarche en accord avec les buts affichés: pas de lobbies, pas de dépenses extravagantes, marche à pied! Avec, à la clé, une bonne chance d’être élu en partant groupé avec la coalition du centre. À bientôt!

Créé: 10.09.2019, 19h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...