Démocratie du chacun pour soi

Lettre du jour

Image: Lucien Fortunati / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève, 27 novembre

Votation sur le pilotage démocratique de l’aéroport: au-delà du résultat qui est tombé, il se dégage un constat affligeant sur l’individualisme qui caractérise notre société.

Penchons-nous sur la carte de votes par commune: il saute aux yeux que ceux qui habitent sous le passage des avions ont voté en faveur de l’initiative et que ceux qui en sont épargnés l’ont rejetée. Rive droite contre Rive gauche. C’est la première fois à notre connaissance qu’un tel clivage se révèle.

En clair, ceux qu’incommodent les avions manifestent leur exaspération et finissent par se rebiffer tandis que ceux qui ne subissent pas de désagréments n’ont cure de ceux qui sont infligés aux autres. Implicitement: «Qu’ils cuisent dans leur jus, ce n’est pas notre problème.» Les nuisances sont mesurables, objectives; leur déni par conséquent n’est pas possible. En l’occurrence c’est bien le cynisme qu’il faut pointer.

Examinons aussi les résultats du vote en Ville: les citadins se sont prononcés en bloc pour un cadrage plus strict de l’activité aéroportuaire. Tous, sauf ceux de la région Champel. Comment l’interprétez-vous? Cherchez les réponses davantage dans la sociologie que dans la génétique. De plus en plus les choses se passent comme s’il existait un droit à infliger, au nom de la liberté, des nuisances à autrui; le trafic aérien n’en est pas le seul exemple et certains usagers de la route rivalisent brillamment.

On nous rétorquera que désormais le développement économique de notre canton se trouve freiné. Exact. Le fabricant des boules Quiès, catastrophé par le vote des Genevois, agite déjà le spectre du chômage. Les avions rasent les toits de Bellevue, c’est une chose, mais c’est surtout le civisme, compris comme souci de l’intérêt général, qui vole bas.

André Piguet

Créé: 02.12.2019, 08h27

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...