Coup de semonce pour Renzi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous ne sommes pas contents et nous aurions voulu faire mieux!» Commentant lundi le résultat du premier tour des municipales de la veille dans les grandes villes d’Italie, le premier ministre Matteo Renzi a bien été forcé de reconnaître l’échec – relatif – de son Parti démocrate (PD, centre gauche). Notamment à Rome, où le Mouvement 5 étoiles du comique Beppe Grillo a placé en très bonne position pour le second tour sa jeune candidate Virginia Raggi.

Mais Rome n’est pas l’Italie. Dans la capitale, ce sont en effet des électeurs dégoûtés par des années de scandales et de magouilles – tant de droite que de gauche – qui se sont tournés vers la «Grillina», encore pure.

Ailleurs dans le pays, les scores sont plus «classiques», même si les partis traditionnels perdent tous des plumes. Certains même beaucoup, comme Forza Italia du bientôt octogénaire Silvio Berlusconi.

Reste que même s’il n’a en principe pas une valeur nationale, ce scrutin municipal est un sérieux coup de semonce pour Renzi et sa politique.

Arrivé au pouvoir à la hussarde en février 2014, après un véritable putsch au sein de son parti, le jeune premier ministre (il a tout juste 41 ans) a voulu imprimer un rythme d’enfer à sa politique, bousculant pratiques et équilibres traditionnels.

Mais, s’il a enregistré des succès indéniables – en faisant notamment accepter une loi sur le travail qui ferait pâlir d’envie François Hollande – Renzi n’a de loin pas atteint les objectifs promis. Du coup, l’étoile du jeune leader réformateur promis à un grand avenir pourrait bien pâlir rapidement.

C’est sans doute pour cette raison que, dans une manière de coup de poker, Matteo Renzi a déjà annoncé qu’il quitterait le pouvoir si sa réforme institutionnelle visant notamment à diminuer les compétences du Sénat devait être refusée lors d’un référendum prévu en octobre.

Créé: 06.06.2016, 21h39

Articles en relation

Le Mouvement 5 étoiles proche du sacre à Rome

Italie Le M5S à la hausse, le parti de Renzi et celui de Berlusconi à la baisse: le premier tour des élections municipales va laisser des traces. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.