Capitalisme inclusif: nouveau paradigme

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le capitalisme ne cesse de creuser l’écart entre riches et pauvres, abandonnant ainsi certains groupes, voire même des pays entiers, tout en exerçant une pression énorme sur les ressources de notre planète.

Face à cette donne, un appel en faveur d’un capitalisme plus inclusif a été lancé pour s’aligner sur les Objectifs de développement durable de l’ONU (ODD). Une démarche également soutenue par une conception économique réfléchie: l’objectif d’une entreprise ne doit pas se limiter à la recherche du profit uniquement.

Les entreprises peuvent redessiner les contours de notre système économique en créant des modèles plus durables qui contribuent à l’amélioration du sort commun. Et les exemples prometteurs en témoignent, entre autres sous l’impulsion de dirigeants avant-gardistes qui développent des partenariats servant autant leurs intérêts que ceux des ODD.

C’est en évoluant vers un capitalisme inclusif que nous rendrons notre système économique plus durable. Par «capitalisme inclusif», je désigne les entreprises qui placent les actionnaires, les employés, les communautés, l’environnement et la société au même niveau.Le CEO de BlackRock, Larry Fink, a par exemple informé les dirigeants d’entreprise dans sa lettre annuelle que le changement climatique et la durabilité deviendraient le centre de la stratégie d’investissement de l’entreprise. Fink a également déclaré que BlackRock se retirerait de tout investissement présentant un «risque élevé de durabilité», comme la production de charbon.

D’autres entreprises lui emboîtent le pas. Lors de la rencontre annuelle du Forum économique mondial à Davos, dont le thème central était la durabilité, les dirigeants et CEO du monde entier ont souligné la nécessité d’adopter des modèles d’affaires durables et d’investir dans l’approche Environnement, social, gouvernance (ESG). Pour s’étendre, le capitalisme inclusif devrait résulter de partenariats entre les secteurs public et privé, au sein desquels les entreprises sont soutenues par des politiques, des réglementations et des incitations qui permettent leurs initiatives sociales.

L’avenir du capitalisme nécessite une prise de conscience des gouvernements sur le véritable objectif de la politique économique, à savoir la compétitivité, soit la capacité de générer de la richesse pour les gens par le biais d’une économie productive. Les progrès effectués vers la réalisation du 17e ODD, qui vise à renforcer les partenariats mondiaux entre les secteurs public et privé pour soutenir les ambitions de l’Agenda 2030, sont un moyen de concrétiser cette vision.

Permettez-moi de partager quelques exemples.

Nestlé, en collaboration avec la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC), s’engage par exemple auprès des producteurs de café vietnamiens pour créer un meilleur système d’irrigation et de gestion de l’eau (ODD 6). Pendant ce temps, General Electric, avec J.P. Morgan et le gouvernement britannique, collabore pour réparer le réseau électrique irakien et alimenter des millions de foyers et d’entreprises (ODD 11). L’avenir du capitalisme ne peut être la responsabilité des seules entreprises. Nous avons aussi besoin d’une action gouvernementale. Des partenariats puissants entre les deux peuvent nous aider à créer un monde plus juste et plus durable.

Créé: 29.01.2020, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Classement des retraits de permis: Genève bon élève
Plus...