Pourquoi avez vous asservi l’être humain que Dieu a créé libre ?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Musulman, vivant ici et très impliqué dans la vie de la société, je suis souvent interpellé parce qu’adepte de cet islam qui fait peur et qui menace le bon sens et le bien vivre ensemble.

Loin de moi tout esprit de victimisation et à chaque instant de chaque jour que je vis parmi vous je me demande pourquoi cette stigmatisation malgré tout ce que je fais pour être un être humain et un de vos semblables.

Qu’est-ce qui nous empêche de nous libérer de cette «ignorance sacrée» que nous confondons avec l’islam

Cela dit, je dois reconnaître que l’image que certain(e)s d’entre-nous nous donnent de l’islam dans leur manière de se comporter mérite que l’on se pose quelques questions bien sûr sans rejet, ni mépris, ni violence. Moi-même, cela me dérange de constater la difficulté qui est la nôtre de mettre en application cette parole en or qui dit que «l’islam est valable en tout temps et en tout lieu!» Alors pourquoi sommes-nous dans l’incapacité de développer le génie qui nous permettrait de démentir ces allégations et de faire en sorte que cela puisse se réaliser en étant des valeurs ajoutées aux autres valeurs de cette société laïque et pluriconfessionnelle dans laquelle nous sommes résident(e)s et citoyen(ne)s? Qu’est-ce qui nous empêche de nous libérer de cette «ignorance sacrée» que nous confondons avec l’islam et qui nous fait vivre en marge de la société malgré tous les efforts sincères et volontaires à vouloir être une richesse salutaire avec toutes et tous?

Être acteurs actifs comme la majorité d’entre nous le souhaite ardemment au service de la sécurité, la prospérité et de la paix du canton et du pays dans lequel nous vivons ensemble.

Tous les hommes et femmes sont égaux et libres dans le Coran avant de l’être dans la Déclaration des droits de l’homme qui est souvent violée par ceux-là mêmes qui fabriquent et vendent des armes pour alimenter l’injustice, la violence, la guerre et le terrorisme de par le monde et pour augmenter leur PIB au détriment des pays qu’ils appauvrissent sans foi ni loi.

Je le déclare ici à haute et intelligible voix que l’islam n’a pas à être accusé de l’ignorance de nombreux des imams et des fidèles qui sont infidèles quant à la bonne interprétation de son Coran et de sa Tradition. La religion doit nous parler ici et maintenant et il est impératif que l’on en fasse le bon usage à savoir rendre la liberté et la dignité à chaque être humain, femme et homme, conformément à l’esprit de l’islam qui nous met en garde par cet extraordinaire rappel: «Pourquoi avez-vous asservi les êtres humains alors que je les ai créés libres!» Alors, permettez-moi à l’occasion de cette nouvelle année 2018 d’inviter chacune et chacun des musulmanes et des musulmans à profiter de ce que la démocratie, le civisme et la citoyenneté nous offrent sous ces cieux où nous vivons en paix pour nous unir et œuvrer pour faire connaître et pratiquer les droits de l’homme et plus encore à faire féconder cet amour et cette fraternité qui nous manquent à toutes et tous pour mieux vivre ensemble dans le respect et la reconnaissance les un(e)s des autres.

Fraternellement votre semblable être humain libéré des ghettos de tous les dogmes profanes ou religieux tout en étant un fervent citoyen et un croyant au service du monde et de l’Humanité! (TDG)

Créé: 23.12.2017, 14h00

Hafid Ouardiri Directeur de la Fondation pour l’entre-connaissance


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.