Passer au contenu principal

BanquesRaiffeisen s’allie à la Mobilière

Le groupe Raiffeisen annonce nouveau «partenariat stratégique» avec la Mobilière, qui entrera en vigueur en janvier 2021.

La Raiffeisen conclue une alliance avec la Mobilière.
La Raiffeisen conclue une alliance avec la Mobilière.
KEYSTONE

Une semaine jour pour jour après avoir annoncé la fin de sa collaboration avec l’assureur Helvetia, Raiffeisen s’est félicité mercredi d’un nouveau «partenariat stratégique» conclu avec la Mobilière. Ce dernier devrait entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

L’accord prévoit «l’intermédiation exclusive et réciproque de produits, ainsi que l’élaboration de prestations et de solutions de produit communes, destinées aux jeunes, aux familles et aux PME», indique la coopérative bancaire dans un communiqué.

Plateforme commune

Les deux entreprises ambitionnent de développer une plateforme commune dédiée aux besoins des propriétaires de logement, avec pour objectif de «créer une gamme de produits et de prestations complète» qui permettra à la clientèle de profiter d’un «assortiment plus large de produits bancaires, de prévoyance et d’assurance harmonisés entre eux».

Le lancement de la plateforme est prévu au premier semestre 2021. La coentreprise, qui sera détenue à parts égales par les deux parties – sous réserve de l’approbation des autorités compétentes – devrait par la suite élargir ses activités «en permanence avec de nouveaux produits et prestations».

Partenariat dissout

Mercredi dernier, Raiffeisen avait annoncé la fin au 31 décembre de sa collaboration de distribution exclusive avec Helvetia. La dissolution de ce partenariat remontant à 1999 devait permettre aux futurs ex-partenaires de poursuivre leurs propres objectifs indépendamment, selon l’assureur saint-gallois.

Sur la seule année 2019, les canaux de distribution de Raiffeisen avaient permis à ce dernier de générer un volume d’affaires de «plusieurs dizaines de millions de francs», principalement dans l’assurance-vie individuelle, ce qui représente un peu moins de 10% des nouvelles affaires dans ce segment. Helvetia avait alors qualifié de «négligeable» la contribution du partenariat à ses résultats, chiffrée à quelques millions.

ATS/NXP