Passer au contenu principal

Conflit dans le CaucaseGuerre du Haut-Karabakh: les cinq acteurs de l’ombre

La reprise du conflit armé entre l’Azerbaïdjan, les séparatistes et l’Arménie bouleverse les équilibres géopolitiques.

Image de guerre diffusée par le Ministère de la défense arménien.
Image de guerre diffusée par le Ministère de la défense arménien.
Keystone

Plus de 250 morts? Plutôt 2000? Même 3000? Impossible de dire combien de combattants et civils ont péri en dix jours de conflit entre l’armée de l’Azerbaïdjan et les sécessionnistes du Haut-Karabakh, épaulés par les troupes de l’Arménie. Ce qui est sûr, c’est qu’en brisant le cessez-le-feu qui tenait tant bien que mal depuis 1994, cette crise dans le Caucase ébranle les grands équilibres géopolitiques. Russie, Turquie, Iran, Israël… Leurs intérêts s’entrechoquent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.