Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Énigme diplomatiqueQuel est ce syndrome de La Havane détecté à Genève?

Des centaines de diplomates ont déjà été affectés par le syndrome de La Havane dans plusieurs pays. (Photo d’illustration)

Pas de risque pour les bons offices

«Les cas suspects de «syndrome de La Havane» observés sur plusieurs diplomates américains à Genève ne constituent pas un risque pour la politique de bons offices de la Suisse.»

Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
Les services d’Ignazio Cassis sont en contact avec l’ambassade des États-Unis. (Photo d’illustration)

Des mesures de sécurité

Investigations en cours

«Ni la police cubaine, ni le FBI, ni la police royale montée du Canada n’ont découvert de preuves d’attaques contre des diplomates à La Havane malgré d’importantes investigations.»

Académie des sciences de Cuba

Ondes basses fréquences?

ATS/Auriane Page