Passer au contenu principal

NBAQuatrième succès de suite pour Clint Capela et les Hawks

Grâce à un 3e quart de haut vol, Atlanta s’est imposé contre la Nouvelle-Orléans (123-107). Le pivot genevois a réalisé un nouveau double-double.

Le pivot genevois a fini la rencontre avec un différentiel de +31.
Le pivot genevois a fini la rencontre avec un différentiel de +31.
Getty Images via AFP

Atlanta a enchaîné dans la nuit de mardi à mercredi une quatrième victoire de rang en NBA. Les Hawks ont dominé les Pelicans 123-107. Trae Young, auteur de 30 points et douze passes décisives, a été le grand artisan de ce succès. Clint Capela s’est également illustré en réalisant son cinquième double-double consécutif (12 pts et 12 rebonds), terminant avec un différentiel de +31.

Comme il y a quatre jours contre le même adversaire, Atlanta a fait la différence lors du 3e quart, faisant passer le score de 61-61 à 107-90. Les Hawks se sont montrés particulièrement adroits à 3 points (11/11 lors du 3e quart, 20/31 sur l’ensemble du match). «C'est devenu une fusillade et nous n'avons pu que constater les dégâts», a confirmé Stan Van Gundy, entraîneur de la Nouvelle-Orléans.

Depuis que Nate McMillan a repris l’équipe, Atlanta présente un bilan de treize victoires pour quatre revers et n’a toujours pas perdu à domicile. La franchise géorgienne pointe désormais au 4e rang de la Conférence est, où les Philadelphia 76ers, avec le retour aux affaires de Joel Embiid auteur de 35 points, se sont imposés sur le parquet des Boston Celtics, et reviennent en tête du classement à hauteur des Brooklyn Nets, qui n’ont pas joué.

Embiid intenable

La star camerounaise a encore frappé contre les Celtics. Auteur de 42 points lors de la première confrontation entre les deux équipes, de 38 dans la seconde, Embiid, pour son deuxième match depuis son retour de blessure, a encore enquillé dans cette troisième et dernière confrontation de saison régulière entre 76ers et Celtics: 9 sur 19 aux tirs, 16 lancers francs sur 20, pour un total de 35 points.

Malgré tout, le pivot des 76ers, qui avait manqué dix matches en mars à cause d’une blessure au genou, n’était pas totalement satisfait de sa prestation. «C’est seulement mon deuxième match depuis mon retour. Je suis toujours en train de travailler pour retrouver le niveau d’avant ma blessure», a-t-il déclaré.

«Trop de déchets», a ajouté celui dont le pourcentage de réussite aux tirs n’a pas atteint les 50%. «Je dois faire beaucoup mieux», a souligné celui qui a néanmoins porté les siens vers la victoire face à des Celtics qui se sont réveillés trop tard.

Les Warriors se reprennent

Dans cette Conférence, les Milwaukee Bucks, troisièmes mais privés de leur star grecque Giannis Antetokounmpo, blessée au genou, ont perdu dans la salle des Golden State Warriors, vainqueurs sur le fil 122-121 avec un brillant Stephen Curry: 41 points.

Les Bucks semblaient pourtant tenir la victoire quand ils ont compté 10 points d’avance à 4 minutes de la fin, mais se sont alors liquéfiés devant des Warriors dont c’est seulement la quatrième victoire au cours de leurs 16 derniers matches. «Nous avions juste besoin d’une victoire pour reprendre confiance», a déclaré Curry, dont l’équipe avait explosé contre Toronto 130-77 vendredi dernier. Dixième à l’Est, Golden State peut encore accrocher une place pour les plays-offs.

Les Lakers s’accrochent

Dans la Conférence Ouest, les Los Angeles Lakers, malgré leurs blessés LeBron James (cheville droite) et Anthony Davis (mollet et tendon d’Achille droits, s’accrochent: ils ont battu les Toronto Raptors 110 à 101 grâce à leur esprit collectif, avec sept joueurs à 10 points et plus.

Leur avance, de 26 points à la mi-temps (68-42), a ensuite fondu face à des Raptors piqués au vif, mais les joueurs de Frank Vogel ont tout de même réussi à s’imposer et demeurent cinquièmes de la Conférence Ouest.

Dans cette Conférence Ouest, leurs grands rivaux de LA, les Clippers, 3es, ont donné un récital offensif face au sixième Phoenix qu’ils ont battu 133 à 116. Paul George a été impeccable dans les rangs des Clippers, en marquant 36 points avec 61% de réussite aux tirs (11 sur 18 dont 6/9 à trois points) et un sans-faute aux lancers francs (8/8). Tout comme Denver (4e), qui a dominé Detroit sur un score presque identique: 134-119.