Passer au contenu principal

CyclismeQuatre à la suite pour Stefan Küng

Pas de surprise au championnat de Suisse de contre-la-montre à Belp: le Thurgovien a enfilé un quatrième maillot à croix blanche d’affilée.

Stefan Küng a laissé ses adversaires à bonne distance.
Stefan Küng a laissé ses adversaires à bonne distance.
Freshfocus

Stefan Küng a encore de la marge par rapport aux dix titres nationaux du chrono de Fabian Cancellara, qui en a notamment remporté cinq de suite entre 2004 et 2008. Mais la moisson du coureur de la FDJ commence à peser lourd dans le paysage du cyclisme suisse. Autour de l’aéroport de Belp, dimanche, il s’est imposé avec la manière, devant une opposition d’un niveau plus que correct.

Le podium avec, de g. à dr.: Silvan Dillier, Stefan Küng et Stefan Bissegger.
Le podium avec, de g. à dr.: Silvan Dillier, Stefan Küng et Stefan Bissegger.
DR

Le médaillé de bronze des derniers championnats du monde sur route en Angleterre a tout de même creusé un bel écart sur ses adversaires du jour, lui qui avait montré une forme impressionnante en avril, sur le Tour de Suisse virtuel disputé au plus fort de la crise du coronavirus. Le deuxième de ce contre-la-montre Silvan Dillier, ainsi que le troisième Stefan Bissegger (encore en âge junior!), ont été repoussés à respectivement 54’’2 et 1’07’’1. L’Urbigène Théry Schir est resté au pied de la boîte, pour 13 secondes.

Bien classée… chez les espoirs

Pas de surprise chez les dames, Marlen Reusser a écrasé la concurrence. La Bernoise de 28 ans, sur un parcours tracé à une trentaine de kilomètres de chez elle, a mis plus d’une minute dans la vue à sa dauphine genevoise Elise Chabbey et près de 1’20 à Kathrin Stirnemann. La Championne du monde de VTT en 2017, Jolanda Neff, est restée au pied du podium (à 1’31).

Avec son chrono canon, Reusser aurait terminé douzième de la catégorie des espoirs masculins! Et dire que la championne de Suisse a été victime d’un saut de chaîne dans le deuxième tour du tracé situé autour de l’aéroport de Belp… La coureuse elle-même estimait son débours à une trentaine de secondes à la suite de cet incident. Elle aurait ainsi terminé septième ou huitième chez ces messieurs de moins de 23 ans!

Du coup, chez les espoirs, c’est le Neuchâtelois Alexandre Balmer, qui vient d’entrer dans la vingtaine en mai dernier, qui a enfilé son troisième maillot à croix blanche dans l’exercice chronométré, le premier en M23. Le coureur de l’équipe Continentale de la FDJ a parcouru les deux tours du circuit bernois en moins de 26 minutes, battant Joel Sutter d’exactement une seconde! Le Vaudois Robin Froidevaux a complété le podium.