Passer au contenu principal

Les Aigles planent toujoursQuand Linus Omark patine, l’Aigle s’envole

Les Servettiens avaient de la reprise ce vendredi contre Davos. Ils ont fait la différence au deuxième tiers.

Linus Omark s’est régalé aux Vernets, Davos n’y a vu que du jeu.
Linus Omark s’est régalé aux Vernets, Davos n’y a vu que du jeu.
Eric Lafargue

D’un côté il y avait les optimistes, ceux qui regardent les roses sans voir les épines. Et de l’autre, plus sceptiques, ceux qui avaient besoin d’une confirmation de tout ce qui avait été dit de positif sur ces Aigles après les arrivées de Linus Omark, Joel Vermin et Tyler Moy.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.