Procès des membres du CCIS: arrivée au Tribunal pénal

Le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone rend ce vendredi le verdict dans le procès de trois dirigeants du Conseil central islamique suisse (CCIS). Il leur est reproché d'avoir diffusé de la propagande en faveur d'Al-Qaïda et d'organisations apparentées. La procureure fédérale juge que la vidéo tombe sous le coup de la propagande interdite en raison des responsabilités assumées par Al-Muhaysini et de la non-conformité de l'interview avec les principes journalistiques. Les trois accusés considèrent que leur procès est de nature politique. Ils ont fait usage de leur droit au silence, renvoyant à un rapport du CCSI publié en avril en réponse aux accusations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Créé: 15.06.2018, 16h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

EVA

Samstag, 30. Dezember 2017
(Image: Claude Jaermann und Felix Schaad) Plus...